Voiles au vent prend de l’expansion aux Halles St-Jean

Par Stéphanie MacFarlane
Voiles au vent prend de l’expansion aux Halles St-Jean
Près de l'entrée principale des Halles, Voiles au vent – Bertrand le traiteur aura cette allure. (Photo : Gracieuseté)

Le service de traiteur et de plats pour emporter Voiles au vent – Bertrand le traiteur est en pleine expansion. L’entreprise située aux Halles St-Jean déménagera à quelques mètres de son emplacement actuel et doublera sa superficie cet automne. Entre 10 et 20 nouveaux emplois seront créés.

Voiles au vent et Bertrand le traiteur sont situés à proximité l’un de l’autre, de chaque côté de l’allée centrale, près de la boucherie. Ils occupent un total de 3400 pieds carrés. «On voulait un concept qui regrouperait les deux commerces. On a beaucoup d’ouvrage et on travaille dans un endroit restreint», expose Marc-André Bertrand, propriétaire de l’entreprise avec Élise Fortin.

Il ajoute que le besoin d’espace se faisait sentir. Si bien que des contrats ont dû être refusés malgré la mise en place de quarts de jour et de soir. «On a pensé quitter les Halles, mais on y croit aux Halles St-Jean. Le fait d’avoir plusieurs marchands amène une variété. Les Halles ont une bonne notoriété», enchaîne M. Bertrand. «L’achalandage est intéressant», ajoute Élise Fortin.

Élise Fortin et Marc-André Bertrand sont les propriétaires de Voiles au vent – Bertrand le traiteur.

Le départ de la succursale de la Société des alcools du Québec (SAQ), annoncé officiellement en janvier 2020, a été l’élément déclencheur pour réaliser ce projet.

7000 pieds carrés
L’entreprise occupera les anciens espaces de la SAQ, de Panier santé et de la Joaillerie Langevin. Mercredi après-midi, Le Canada Français a réalisé une entrevue avec Jean Langevin, propriétaire de la bijouterie, pour obtenir les détails de son nouveau projet. Un article sera publié dans notre prochaine édition.

Voiles au vent – Bertrand le traiteur occupera toute la superficie située au sud-ouest de l’entrée principale des Halles, sur la rue Saint-Joseph. Elle sera voisine de la fruiterie L’Avenue du potager. «C’était important pour nous d’être près de l’entrée et d’être visible», souligne Élise Fortin.

L’entreprise occupera désormais 7000 pieds carrés, soit un peu plus du double de son aire actuelle. «On deviendra le plus grand magasin de plats cuisinés du Québec», souligne Marc-André Bertrand.

Changements
En plus de conserver son offre actuelle composée notamment de plats cuisinés, de desserts, de sandwichs et de salades, l’entreprise proposera de nouveaux produits. «On va avoir un nouveau concept de pizzas qui pourront être chauffées pour être mangées sur place ou être emportées. On aura autant des pizzas traditionnelles que plus éclatées», indique Élise Fortin. De nouveaux plats cuisinés seront aussi développés.

L’allée de circulation pour la clientèle aura une longueur d’environ 135 pieds. À aire ouverte, elle donnera directement sur l’allée centrale. Les clients pourront se servir eux-mêmes dans les comptoirs réfrigérants ou encore effectuer une commande auprès d’un employé avant de se diriger vers l’espace des caisses.

De cette allée, les clients verront en tout temps la préparation des repas. La cuisine où seront préparés les pizzas, les salades et les sandwichs sera à proximité des comptoirs de commandes. Et celle où seront concoctés les plats cuisinés sera entièrement vitrée. «C’était important pour nous que tout soit visible», poursuit Élise Fortin.

Les beignes aux patates seront aussi mis en valeur. Près de l’entrée principale des Halles St-Jean, un espace vitré, baptisé «La Shop à beignes», permettra aux passants d’assister à la production de ces pâtisseries. Enfin, un espace bistro, situé près de l’entrée du boulevard Saint-Joseph, comptera une vingtaine de places.

Création d’emplois
Les travaux devraient débuter à la fin de juin. Les deux propriétaires espèrent être en mesure d’accueillir leur clientèle dans leurs nouveaux espaces à la fin du mois d’octobre.

L’équipe composée d’une trentaine d’employés à temps plein et à temps partiel s’agrandira. L’expansion permettra de créer entre 10 et 20 nouveaux emplois: six à sept employés se joindront à la production, et entre dix et quinze personnes seront requises pour le service aux clients.

Les propriétaires n’ont pas souhaité chiffrer publiquement l’investissement relié à ce projet. «On a acheté de l’équipement neuf. Certains viennent d’Europe», précise Marc-André Bertrand.

Le duo en profite aussi pour automatiser certaines procédures afin de faciliter le travail de leurs employés. Ces derniers ont aussi été consultés dans l’élaboration des plans, souligne Mme Fortin.

Historique
Ce projet marque aussi le 25e anniversaire de Voiles au vent – Bertrand le traiteur. «Ça fait aussi dix ans cette année qu’on est associés», poursuit M. Bertrand.
Ce dernier a fondé l’entreprise à Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix alors qu’il avait 18 ans. Il y est resté pendant trois ans avant de passer une année au Marché du Jardin à Saint-Luc. Il s’est établi aux Halles St-Jean au début des années 2000. «Ce sera notre huitième agrandissement aux Halles», fait remarquer Marc-André Bertrand.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires