Du soutien psychologique gratuit pour les entrepreneurs

Par Stéphanie MacFarlane
Du soutien psychologique gratuit pour les entrepreneurs
Laura Ducharme et Bruno Chagnon (Photo : Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau)

Les entrepreneurs de la région qui ont besoin de soutien psychologique peuvent maintenant avoir accès gratuitement à une série de consultations avec un travailleur social grâce au Programme de soutien aux entrepreneurs (PSE). Ce service, imaginé par le député de Saint-Jean Louis Lemieux, est porté par la Chambre de commerce et de l’industrie du Haut-Richelieu (CCIHR).

Deux travailleurs sociaux sont disponibles pour soutenir les entrepreneurs qui éprouvent des difficultés dans cette période loin d’être évidente.

Laura Ducharme est travailleuse sociale au Centre de consultation Valérie Pelchat et fondatrice de Maïkana qui se spécialise dans l’offre de services d’intervention psychosociale par la nature combinée à des approches alternatives. De son côté, Bruno Chagnon est travailleur social à l’Hôpital du Haut-Richelieu et possède son bureau de consultation psychosociale. Tous les deux sont inscrits au tableau de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec.

Confidentialité

Les propriétaires d’une entreprise peuvent faire appel à leurs services en toute confidentialité. Cette notion est d’ailleurs très chère aux yeux de Michel Milot, directeur général de la CCIHR.

«C’est entièrement confidentiel. On ne saura pas le nom de la personne ni l’entreprise ni la nature des consultations. Tout ce qu’on va recevoir, c’est un numéro de client pour faire le suivi de la facturation», mentionne M. Milot. La confidentialité sera également conservée après l’arrêt du PSE.

Pour avoir accès aux services d’un des travailleurs sociaux, les entrepreneurs sont invités à se rendre au ccihr.ca où ils trouveront toutes les informations du PSE, ainsi que les coordonnées pour joindre Laura Ducharme et Bruno Chagnon. Le travailleur social choisi par l’entrepreneur répondra dans un délai de 24 heures.

Consultations

Le PSE est offert à tous les propriétaires d’une entreprise située sur le territoire de la CCIHR, soit le Haut-Richelieu et les Jardins-de-Napierville.

«L’entrepreneur a accès à cinq rencontres de 60 minutes. Elles sont gratuites. Si le travailleur social voit qu’un suivi est nécessaire, trois consultations gratuites pourraient être ajoutées», explique Michel Milot. L’entrepreneur pourra refaire une demande de consultation trois mois après sa dernière séance. Entretemps, rien ne l’empêche de débourser lui-même les honoraires pour bénéficier de ces services.

«L’objectif est d’aider le plus d’entrepreneurs possible, de leur donner un coup de pouce pour qu’ils conservent leur entreprise. Si on en sauve quelques-unes, on va avoir atteint notre objectif», relate M. Milot.

Financement

À ce stade-ci, le PSE sera offert pour une durée de six à huit mois. Le budget de 50 000$ du programme est financé à même le budget discrétionnaire de Louis Lemieux, de la députée de Huntingdon Claire IsaBelle et de certains ministres du gouvernement Legault.

La CCIHR envisage d’effectuer de nouvelles demandes d’aides financières pour prolonger le PSE.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires