Tourisme Haut-Richelieu Automne

Un déversement de 45 000 mètres cubes d’eaux usées dans le Richelieu

Par Stéphanie MacFarlane
Un déversement de 45 000 mètres cubes d’eaux usées dans le Richelieu
(Photo : Archives - Le Canada Français)

Des travaux réalisés simultanément à deux postes de pompage auront pour conséquences de rejeter environ 45 000 mètres cubes d’eaux usées dans la rivière Richelieu cette semaine. La contribution des citoyens est demandée pour tenter de limiter la quantité de rejets.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) réalisera des travaux au poste de pompage Gouin dès 7 heures, le mardi 27 octobre. La durée des travaux est évaluée à environ 60 heures. Ainsi, le poste de pompage, qui se trouve sous le belvédère, près du pont Gouin à Iberville, devrait être à nouveau fonctionnel à compter de 19 heures, le 29 octobre.

«Ils vont faire des correctifs sur une chambre de la conduite de refoulement. Des tests sous pression doivent aussi être réalisés pour valider la conformité de la conduite», explique Sébastien Marquis, chef de division à la Division assainissement à la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Durant cette période de 60 heures, les résidents d’Iberville, de Saint-Athanase et ceux de Sainte-Anne-de-Sabrevois dont la maison est connectée au réseau municipal d’aqueduc et d’égout sont invités à réduire leurs rejets d’eaux usées.

Secteur Saint-Jean
Durant cette période, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu réalisera des travaux d’urgence au poste de pompage Champlain, situé à l’angle des rues Champlain et Loyola. L’exécution est prévue de 6 heures à 20 heures le 28 octobre. Durant ces 14 heures, les citoyens du secteur Saint-Jean sont aussi invités à réduire leur rejet d’eaux usées.

Les citoyens du secteur Saint-Luc ne sont pas touchés par ces travaux puisque leurs eaux usées sont acheminées directement à la station d’épuration des eaux, contrairement aux autres secteurs de la Ville dont les eaux usées requièrent un passage par un poste de pompage.

Actions
Les citoyens visés sont invités à réduire leur rejet d’eaux usées en mettant en œuvre divers gestes, soit en réduisant leur consommation d’eau, en reportant l’utilisation du lave-linge, du lave-vaisselle et du broyeur à déchets, ainsi qu’en ne jetant jamais dans la toilette ou dans l’évier les résidus de tables et les matières solides (tampons, serviettes hygiéniques, condoms, soie dentaire, lingettes humides, etc.). Les industries et commerces de Saint-Jean-sur-Richelieu ont également été invités à faire leur part pour diminuer les déversements.

Synchronisation
Les travaux au poste de pompage Gouin entraîneront le déversement de 25 000 mètres cubes d’eaux souillées, tandis que les opérations au poste Champlain représentent un rejet de 20 000 mètres cubes d’eaux usées.

Sébastien Marquis mentionne que la synchronisation des travaux permettra de réduire le volume d’eaux usées rejeté dans le Richelieu. «On aurait pu déverser 7000 mètres cubes de plus s’il n’y avait pas eu de synchronisation», dit-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires