De l’eau rosée à Saint-Alexandre

Par Karine Guillet
De l’eau rosée à Saint-Alexandre
(Photo : Photo tirée de Facebook)

Les citoyens de Saint-Alexandre ont eu toute une surprise en ouvrant leur robinet au cours des derniers jours, alors que l’eau de la municipalité revêtait une couleur allant du rose au mauve.

La municipalité de Saint-Alexandre a d’ailleurs fait paraître un avis à ses citoyens le 27 juillet les avisant de la couleur insolite du liquide. Le jeudi 30 juillet, la situation était déjà rentrée dans l’ordre, selon le directeur général de la municipalité, Daniel Leduc. Le fonctionnaire soutient que celle-ci pourrait se reproduire si la municipalité devait avoir un plus grand recours à son puits.

La municipalité possède trois puits pour alimenter ses citoyens, explique le directeur général. Alors que les deux premiers puits sont utilisés pour le gros de la production, on n’a recours au troisième que lorsque la consommation d’eau potable est plus forte, comme c’est souvent le cas en période estivale.

Depuis mai, la Ville a d’ailleurs constaté une augmentation de la consommation en raison des périodes de canicule, ce qui l’a conduit à un usage accru à ce troisième puits.

«La concentration en fer et en manganèse est plus élevée dans le troisième puits dans les deux premiers, explique-t-il. Même si on a un doseur, il a fallu augmenter le permanganate de potassium qui est un adoucissant pour l’eau.»

Réaction chimique

Le permanganate de potassium (KMnO4) est couramment utilisé pour le traitement de l’eau, entre autres pour oxyder le fer des eaux souterraines. C’est le contact de ce composé avec le chlore qui a donné sa couleur rosée à l’eau de la municipalité. Mais le directeur général insiste, la ressource naturelle est tout de même demeurée propre à la consommation humaine. La qualité de celle-ci est d’ailleurs testée quasi quotidiennement.

«Les citoyens n’ont jamais été mis deux secondes en danger, précise-t-il. L’eau est bonne à boire, mais elle a une couleur moins invitante. Le problème a duré 24 heures.»

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Ronald Lesage Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Ronald Lesage
Invité

Un surplus de potassium peut apporter des graves conséquences tel qu’exprimé dans cette recherche Google : Parfois, elle peut être associée à une faiblesse musculaire. Dans une maladie rare appelée paralysie périodique familiale hyperkaliémique, les personnes ont des crises de faiblesse qui peuvent évoluer en paralysie. Dans la forme plus grave de l’hyperkaliémie, elle peut entraîner des troubles du rythme cardiaque.