Une usine moderne de production de papier hygiénique

Par Stéphanie MacFarlane
Une usine moderne de production de papier hygiénique
Jean Jobin et Mathieu Laferrière sont devant une bobine mère. Une fois transformées, ces bobines permettent de produire de nombreux rouleaux de papier de toilette. (Photo : Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau)

«C’est une usine du 21e siècle qu’on a bâti». Cette phrase prononcée par Mathieu Laferrière, copropriétaire de Sunset Converting Corp, décrit bien l’usine ultra sophistiquée de conversion de papier qui s’implante sur le boulevard Industriel, à l’angle de la rue Gaudette à Saint-Jean-sur-Richelieu. Déjà, la production de rouleaux de papier de toilette est enclenchée et 45 personnes y travaillent. L’objectif? Embaucher entre 110 et 115 employés.

À l’intérieur du bâtiment de 174 475 pieds carrés, deux lignes de production robotisées de rouleaux de papier de toilette ont été installées depuis mars. Cinq autres lignes robotisées s’ajouteront au cours des prochains mois.

Elles permettront de diversifier la production, notamment des mouchoirs et des essuie-mains. Les produits de Sunset Converting Corp ne sont pas destinés au marché de la consommation, mais plutôt aux domaines commercial, industriel et institutionnel.

Des bureaux sont également en construction dans la bâtisse. L’entreprise n’a pas souhaité chiffrer l’investissement requis pour établir son usine.

L’usine de Sunset Converting Corp est située dans l’un des quatre immenses entrepôts situés en face de l’usine de CCM Hockey.

Localisation
Des plans d’expansion sont déjà dans les cartons. Si bien que l’entreprise n’écarte pas utiliser d’autres espaces industriels à proximité. «On va voir dans le futur», indique Mathieu Laferrière, propriétaire de Sunset Converting Corp avec Jean Jobin, ancien président de Cascades Groupe Tissu et Benoît Laferrière qui, jadis, était propriétaire de Papersource à Granby avant de la vendre à Cascades.

Leur usine est située dans l’un des quatre bâtiments industriels érigés près de CCM Hockey. Ces bâtisses, dont la superficie totalise 636 135 pieds carrés, se trouvent sur un lot de 1,5 million de pieds carrés. Elles appartiennent à Skyline Commercial Reit depuis septembre 2015. Sunset Converting Corp loue celle qui est localisée près d’Entreposage Plaspak, du côté de la rue Gaudette, près de la rue Arpin.

Processus
Le Canada Français a pu observer la production chez Sunset Converting Corp. Les bobines mères de papier mesurent 8,5 pieds de large (2,59 mètres) et 6 pieds de hauteur (1,82 mètre). Deux bobines sont déroulées simultanément pour ensuite être enroulées l’une sur l’autre afin de créer un papier à deux épaisseurs sur lequel un motif est estampillé.

Ce papier est utilisé pour créer un rouleau qui est ensuite taillé à l’aide d’une scie industrielle. Puis, les rouleaux prennent la route vers l’emballeuse et sont empaquetés dans une boîte. Ces dernières sont ensuite mises sur une palette.

L’ensemble de ce processus est automatisé. Des employés s’assurent que la production se déroule bien et interviennent lorsque l’ordinateur constate un problème ou encore lorsqu’ils observent eux-mêmes une anomalie.

À tout ce procédé s’ajouteront bientôt des chariots élévateurs robotisés dont le rôle sera d’apporter les palettes aux camions de façon autonome, notamment grâce à de la programmation et des senseurs. L’usine sera en fonction 365 jours par année, 24 heures sur 24.

Jean Jobin et Mathieu Laferrière sont aussi fiers de dire que tous les résidus de production sont recyclés. Des ballots de matière sont constitués, puis sont vendus pour être recyclés. «Ça fait partie de qui on est et de qui on veut être», précise M. Jobin.

Emplois
Plusieurs postes sont encore à pourvoir, notamment des superviseurs, des opérateurs, des aides-opérateurs et des techniciens en automatisation.
Mathieu Laferrière précise qu’à ce jour, 75% de leur équipe provient de Saint-Jean-sur-Richelieu et que près de la moitié des employés sont des femmes. «On arrive avec des salaires attrayants et un partage des profits avec nos employés», poursuit M. Laferrière. Sur les offres d’emploi affichées qu’a consultées Le Canada Français, le taux horaire débute à 20,75$.

Les dirigeants expliquent avoir choisi Saint-Jean-sur-Richelieu pour diverses raisons, notamment pour le type de main-d’œuvre disponible et son tissu économique. «Quand on analyse la qualité de la population, on observe qu’il y a beaucoup de travailleurs oeuvrant dans le domaine manufacturier», indique Jean Jobin.

À cela s’ajoute la situation géographique de Saint-Jean-sur-Richelieu et sa proximité des grands axes routiers. «Nos clients sont au Canada et aux États-Unis», poursuit M. Jobin. Il note aussi la fluidité de la circulation.

Historique
Jean Jobin a œuvré chez Cascades de 1992 à 2019. En 2006, Cascades Groupe Tissu a acquis 50% des actions de Papersource, une entreprise familiale de transformation de papier tissu située à Granby fondée par Benoit Laferrière. En 2011, l’acquisition a été complétée par Cascades.

Benoit Laferrière est maintenant le président de Sunset Converting Corp, fondée en 2019. Il a auparavant cofondé Sunset Consulting en 2015 avec son neveu Mathieu Laferrière. Ce dernier est ingénieur électrique de formation. Sunset Consulting est spécialisée en consultation, en génie et en gestion de projets de construction d’usines de conversion de papier tissu. L’entreprise a notamment construit une usine en Oregon en plus d’avoir automatisé plusieurs usines sur la côte est américaine et au Québec.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des