La Caisse d’Iberville subira une cure de jeunesse

Par Stéphanie MacFarlane
La Caisse d’Iberville subira une cure de jeunesse
Le bâtiment de la Caisse Desjardins du Haut-Richelieu sera rénové au cours de l'année qui vient. (Photo : Gracieuseté)

Le siège social de la Caisse Desjardins du Haut-Richelieu (CDHR), situé sur le boulevard d’Iberville, changera d’allure au cours des prochains mois. En plus des rénovations dont le coût dépassera le million de dollars, le réaménagement des infrastructures permettra de mettre à l’essai une nouvelle approche en matière de service à la clientèle.

L’actuelle configuration du bâtiment offre deux entrées extérieures. L’une donne directement accès aux trois guichets automatiques, tandis que l’autre porte permet d’accéder aux comptoirs de service pour les membres.

«Les deux entrées seront concentrées en une seule. À gauche se trouveront les guichets automatiques, et si la personne se présente pour aller aux comptoirs, elle va rencontrer un employé qui va s’assurer qu’elle soit prise en charge et qu’elle reçoive un service adapté à ses besoins», explique Luc Bazinet, directeur général de la CDHR.

Cette nouvelle forme d’accueil s’appelle l’approche dynamique. «C’est une nouvelle tendance dans l’industrie que d’accueillir les gens, peu importe le type de services qu’ils viennent chercher», poursuit M. Bazinet.

Technologie
Luc Bazinet croit que cette approche a du sens dans l’ère technologique contemporaine. «Les gens sont de plus en plus autonomes pour faire leurs transactions. Avec l’approche dynamique, on s’assure que la personne utilise le meilleur moyen pour elle. Il y a encore un bon nombre de membres qui ne savent pas qu’ils peuvent déposer un chèque bien assis dans leur salon en utilisant l’application mobile de Desjardins», illustre le directeur général.

Une trentaine de caisses Desjardins au Québec implanteront cette approche dynamique. La CDHR a choisi de l’éprouver à son siège social, notamment parce que la bâtisse érigée en 1988 à l’angle de la 4e Avenue lui appartient. «On va l’expérimenter ici et après ça, on verra si on va implanter cette approche dans les autres centres de services. Si c’est un succès, on va penser à un rajeunissement pour nos autres centres», enchaîne Luc Bazinet.

Le siège social de la Caisse Desjardins du Haut-Richelieu a été construit en 1988 sur le boulevard.

Travaux
Au moment d’écrire ces lignes, la crise de la COVID-19 n’avait causé aucun retard à l’échéancier puisque les rencontres ont pu se dérouler virtuellement. «On arrive à l’étape où on monte les documents pour lancer les appels d’offres», précise M. Bazinet.

Le début des travaux est prévu pour septembre 2020 et le projet devrait être complété au début de l’année 2021. Les travaux vont se dérouler par phases et s’effectueront sans interruption de services.

Un nouveau hall d’entrée, qui nécessite un agrandissement d’environ 300 pieds carrés, sera érigé. Les guichets automatiques seront déplacés tout comme les comptoirs de services. «Dès que le membre franchira le hall d’entrée, il va tout avoir à sa vue», expose Luc Bazinet.

L’emplacement actuel des guichets automatiques sera converti en bureaux pour les employés. Les travaux seront aussi l’occasion de repeindre les murs et de moderniser les couvre-planchers.

Extérieur
L’extérieur subira aussi une cure de jouvence. Le revêtement métallique sera repeint en brun foncé. Les portes et fenêtres, qui seront changées, auront un cadrage en bronze architectural.

Quant à l’agrandissement, il sera entièrement vitré. Une enseigne aux couleurs de la coopérative financière sera installée sur le bâtiment. Un aménagement paysager sera aussi réalisé aux abords de la bâtisse.

Pour M. Bazinet, il est difficile de dire exactement le coût projeté des travaux puisque les appels d’offres ne sont pas encore lancés. «Ce sera dans les sept chiffres», précise-t-il toutefois.

Le centre de services d’Iberville est le plus grand de la CDHR. Entre 65 et 70 employés y travaillent. Rappelons qu’en raison de la situation actuelle de la COVID-19, seul le centre de services d’Iberville est accessible aux membres, du lundi au vendredi, de 10 à 15 heures. Les autres centres de services sont fermés jusqu’à une date indéterminée. Toutefois, tous les guichets automatiques sont accessibles.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des