Logistik Unicorp produira 11 millions de blouses médicales

Par Stéphanie MacFarlane
Logistik Unicorp produira 11 millions de blouses médicales
La coordination de la production par Logistik Unicorp permet de consolider 4500 emplois dans l'industrie textile canadienne. (Photo : Gracieuseté)

L’entreprise johannaise Logistik Unicorp a signé une entente avec le gouvernement du Canada pour approvisionner le réseau canadien de la santé en blouses médicales. Au cours des six prochains mois, plus de 11 millions d’unités seront produites pour approvisionner et protéger les travailleurs qui oeuvrent en première ligne.

Les blouses médicales produites seront lavables et jetables. Elles auront des niveaux de protection médicale 1, 2 et 3. L’imperméabilité du tissu est l’un des facteurs qui détermine leur niveau de protection.

En avril, Logistik Unicorp avait annoncé qu’elle coordonnait la production de blousons médicaux en collaboration avec de nombreux autres acteurs de l’industrie du textile du pays. Cette mobilisation avait rapidement permis de certifier les blouses développées pour ce projet auprès de Santé Canada.

À ce moment, aucune entente n’avait été signée. Or, un contrat a maintenant été octroyé par Ottawa. Les détails précis de l’entente ne peuvent toutefois pas être révélés par l’entreprise johannaise située sur le chemin du Grand-Bernier.

Achat
Au cours des six prochains mois, plus de 11 millions de blousons de protection seront confectionnés. Logistik Unicorp s’occupe de coordonner cette production en mobilisant sa chaîne d’approvisionnement domestique.

Karine Bibeau, vice-présidente aux ventes chez Logistik Unicorp, a souligné à plusieurs reprises lors de son entrevue téléphonique que la fabrication des blousons de protection est un travail d’équipe auquel participent différentes parties prenantes.

D’ailleurs, Logistik Unicorp a investi environ 2 M$ pour procéder à l’achat d’équipement afin de les prêter à ses partenaires et sous-traitants. À ce stade-ci, 20 usines spécialisées dans la fabrication de textiles et de vêtements participent à l’effort. «On pourrait investir encore plus si cela s’avère nécessaire. Et le nombre d’usines augmente chaque semaine à mesure qu’on les qualifie», poursuit Mme Bibeau.

Cet investissement a permis d’automatiser des étapes de confection. L’achat d’équipement permet aussi de réaliser les coutures spécifiques pour répondre aux normes des niveaux de protection médicale 2 et 3.

«On supporte 4500 emplois au Canada. On espère pouvoir aider les usines à passer à travers cette crise-là», enchaîne Karine Bibeau.

Masques?
Les experts qui oeuvrent avec Logistik Unicorp planchent actuellement sur des prototypes de masques offrant le même niveau de protection que les fameux N95. Or, ils seraient lavables puisqu’ils seraient fabriqués à l’aide de tissus techniques spécifiques. Des tests sont actuellement réalisés. Les masques devront ensuite être certifiés par Santé Canada.

Karine Bibeau souligne que l’objectif de Logistik Unicorp est de répondre aux besoins avec leur expertise. Ainsi, elle n’écarte pas que l’entreprise produise d’autres items servant à la protection des travailleurs de la santé si des besoins sont exprimés en ce sens et que Logistik Unicorp peut y répondre.

Production canadienne
Mme Bibeau indique qu’auparavant le Canada s’approvisionnait en équipement médical à l’étranger. Elle souhaite que l’industrie textile locale poursuive la production canadienne après la crise de la COVID-19.

«Le textile médical n’est pas une niche actuellement. On espère qu’un pourcentage de ce qui sera produit le sera ici. On espère que ce créneau va continuer après. On trouve ça important», dit-elle. Rappelons que Logistik Unicorp fournit des uniformes à plus de 325 000 Canadiens, dont les membres des Forces armées canadiennes.

La chaîne d’approvisionnement de Logistik Unicorp est composée de nombreux manufacturiers et partenaires, dont Confection Pagar, Duvaltex, Les Confections Joly, Les Industries Longchamps, Maison Marie Saint Pierre, Ogilvy Equestrian, Perfection, Stedfast, Technofil, Textiles Monterey, Vêtements Cookshire ainsi que TechniTextile Québec, le Groupe CTT et Vestechpro.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des