Un gel désinfectant développé à Mont-Saint-Grégoire

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Un gel désinfectant développé à Mont-Saint-Grégoire
L’entreprise de Mont-Saint-Grégoire a aussi focalisé sur sa production de produits réparateurs pour les mains. (Photo : Archives – Laurianne Gervais-Courchesne)

En réponse à la crise sanitaire de la COVID-19, l’entreprise Les Soins Corporels l’Herbier, située en plein coeur de Mont-Saint-Grégoire, a développé un gel désinfectant et s’apprête à enclencher sa production pour fournir entreprises et institutions de la région.

«Compte tenu de la situation, j’ai orienté notre production vers des produits essentiels», souligne Guylaine Audet, présidente et propriétaire de Les Soins Corporels l’Herbier.

Ainsi, un gel désinfectant pour les mains, qui respecte les critères de Santé Canada, a été développé dans les dernières semaines. «On voyait venir le besoin et la grosse tempête qui arrivait. Plus ça avançait, plus je voyais la pénurie arriver», poursuit l’entrepreneure.

«Il faut être innovant, ajoute-t-elle. Cette crise est une période pour mettre notre savoir-faire de l’avant et penser à l’après. La crise a créé d’autres besoins émergents. Il faut être à l’écoute et y répondre. Il faut se concentrer à desservir nos clients.»

Mains

L’entreprise de Mont-Saint-Grégoire a aussi focalisé sur sa production de produits réparateurs pour les mains. «L’un ne va pas sans l’autre, illustre Mme Audet. L’alcool dans le gel désinfectant assèche les mains. Il faut donc en prendre soin aussi. On sauve des petites mains et on sauve peut-être des vies.» Enfin, la production inclut aussi les savons, nécessaires à la bonne hygiène des mains.

Lors de son entrevue téléphonique avec Le Canada Français, lundi avant-midi, Guylaine Audet soulignait qu’elle était en pourparlers avec diverses entreprises de la région (boucherie, garderie, ville, garagiste, épiciers, entreprises agricoles, restaurateur, etc.), mais aussi institutions financières et gouvernementales pour les fournir en gel désinfectant et en crème hydratante.

«On est en laboratoire cette semaine pour planifier la production, enchaîne Mme Audet. Nos clients vont mettre du gel désinfectant à différentes stations et aussi de la crème pour contrecarrer les effets du gel. Ce sont les deux besoins», mentionne Guylaine Audet.

Laboratoire

Pour produire le gel désinfectant à plus grande échelle, Guylaine Audet travaille de concert avec un laboratoire indépendant avec qui elle a un partenariat de longue date. «On produit là quand on a de plus grosses quantités», précise-t-elle.

Malgré la réorientation partielle de sa mission, Les Soins Corporels l’Herbier ont dû procéder à des mises à pied. «On n’est pas en processus d’embauche», note Mme Audet.

La boutique de Les Soins Corporels l’Herbier demeure ouverte à la population puisqu’elle l’approvisionne en produits sanitaires. Les heures d’ouverture sont toutefois réduites et les clients qui se présentent en personne doivent respecter les mesures de sécurité. Les gens sont invités à prioriser les commandes en ligne et par téléphone.

La version publiée dans le journal du 26 mars 2020 indiquait que la boutique de Les Soins Corporels l’Herbier avait dû fermer ses portes en raison des nouvelles mesures de confinement annoncées par le gouvernement Legault. Toutefois, après vérification, l’entreprise peut être accessible à la population puisqu’elle élabore et vend des produits sanitaires.  

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des