La population de Saint-Jean dépasse maintenant les 98 000 habitants

Photo de Gilles Berube
Par Gilles Berube
La population de Saint-Jean dépasse maintenant les 98 000 habitants
(Photo : Archives Le Canada Français)

En juillet 2019, la population de Saint-Jean-sur-Richelieu était estimée à 98 036 habitants, selon le décret de population adopté par le Gouvernement du Québec. Celle du Haut-Richelieu était de 121 136 personnes.

Tous les ans, en décembre, le Gouvernement du Québec adopte le décret de population des municipalités. Il s’agit d’établir officiellement la taille de la population de toutes les municipalités aux fins de l’administration des programmes gouvernementaux.

Ces nombres sont estimés par l’Institut de la statistique en date du mois de juillet précédent. C’est le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation qui se charge de la publication de ces données. Il met cependant en garde que ce n’est pas l’outil idéal pour faire le suivi historique de la démographie d’une municipalité. C’est tout de même révélateur de l’évolution de la population.

En un an, la population de Saint-Jean a augmenté de 949 résidents, passant de 97 087 à 98 038 personnes. La croissance a été de 0,97% par rapport au décret de l’an dernier. À ce rythme, la ville devrait franchir le seuil des 100 000 habitants à l’été 2021. La population de la ville représente 80,9% de celle de la MRC du Haut-Richelieu.

MRC

En un an, la population de la municipalité régionale de comté du Haut-Richelieu est passée de 120 084 à 121 136 citoyens, une augmentation 0,87% ou de 1052 habitants. La progression de la population de la ville a été légèrement plus rapide que celle de sa région. Des 1052 citoyens de plus dans la région, 90% sont dans la ville.

 

 

Six des quatorze municipalités ont connu une décroissance. C’est le cas de Henryville (-10), de Lacolle (-38), de Saint-Georges-de-Clarenceville (-2), de Saint-Sébastien (-25), de Saint-Valentin (-13) et de Sainte-Brigide-d’Iberville (-22). Comme il s’agit d’une estimation, il faut prendre ces données avec précaution, mais elles révèlent à tout le moins une stagnation de la population.

En plus de Saint-Jean, sept municipalités ont connu une croissance de leur population. Dans tous les cas, il s’agit d’une augmentation significative en pourcentage, en fait une augmentation relativement plus rapide qu’à Saint-Jean.

Mont-Saint-Grégoire a gagné 38 citoyens pour une croissance de 1,19%. Elle garde confortablement son rang de deuxième municipalité la plus populeuse de la MRC. Avec 2113 habitants, Saint-Blaise-sur-Richelieu compte 43 citoyens de plus. C’est une croissance de 2,04%. La municipalité voisine de Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix voit augmenter le nombre de ses citoyens de 23 résidents, soit hausse de 1,09% en un an.

Le gain le plus important est à Sainte-Anne-de-Sabrevois. Avec une hausse de 56 habitants, la population atteint maintenant 2138 personnes, soit une croissance de 2,62%. La population de Venise-en-Québec atteint 1741 personnes, soit 37 habitants ou 3,13% de plus. L’évolution est un peu plus lente à Saint-Alexandre, avec une population en hausse de 15 citoyens pour atteindre 2540 habitants. Enfin, à Noyan, on peut parler de stabilité avec une personne de plus dans la population.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des