Deux femmes arrêtées pour alcool au volant

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Deux femmes arrêtées pour alcool au volant

Deux automobilistes ont été arrêtées par les policiers pour conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool dans des circonstances totalement différentes, le week-end dernier. Si l’une a quitté un établissement licencié sous l’effet de l’alcool, l’autre a été trahie par sa conduite erratique qui s’est soldée par un accident.

Un conducteur a contacté les policiers vers 2h35, le 2 février. «Il suivait un véhicule sur l’autoroute 35 en direction nord. L’auto louvoyait d’une voie à l’autre. La conductrice a manqué à certains endroits de frapper des bandes de ciment sur l’autoroute», explique le sergent Jérémie Levesque, porte-parole du Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Préoccupé par la conduite de la personne qu’il suivait, l’automobiliste a décidé de bifurquer de son itinéraire prévu pour continuer sa filature en attendant l’arrivée des policiers.

Accident
La femme a emprunté la sortie d’autoroute pour se diriger sur la route 104, en direction de La Prairie. «Sur le viaduc, la dame a frappé la glissière de sécurité (garde-fou) du côté droit. Après, elle a à nouveau perdu le contrôle. Elle a traversé les deux voies pour frapper l’autre glissière de sécurité avec le côté gauche de son véhicule», raconte le sergent Levesque.

La conductrice a immobilisé sa voiture après les deux impacts. «À l’arrivée des policiers, la dame était à l’extérieur de son véhicule et tentait de ramasser son pare-brise qui avait été éjecté du véhicule», relate le porte-parole.

Les patrouilleurs ont procédé à l’arrestation de la dame de 33 ans et l’ont transportée au poste de police. Son taux d’alcoolémie était près du double permis par la Loi. Elle a été gardée détenue puisqu’elle était en bris de sursis.

Autre arrestation
Quelques heures avant cet événement, une autre femme a été arrêtée pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool. La dame de 40 ans se trouvait dans un établissement licencié du boulevard du Séminaire. «Elle était en état d’ébriété. Lorsqu’elle a décidé de quitter, plusieurs personnes sur les lieux ont tenté de la convaincre de ne pas partir avec son véhicule, mais elle a quitté», souligne Jérémie Levesque.

Les témoins ont contacté les policiers vers 22h45, le 1er février. Les patrouilleurs ont intercepté la conductrice sur le boulevard du Séminaire et ont procédé à son arrestation. Son taux d’alcoolémie était supérieur à 160 milligrammes d’alcool par 100 millilitres de sang. Elle a été libérée et devra comparaître devant un juge à une date ultérieure.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des