Un club d’expression orale dédié aux gens d’affaires

Par Stéphanie MacFarlane
Un club d’expression orale dédié aux gens d’affaires
Chantale Montpetit est l'initiatrice du club Toastmasters d'affaires. (Photo : Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau)

Développer la capacité des entrepreneurs à bien s’exprimer et à accroître leur leadership, voilà les deux principaux objectifs du club Toastmasters d’affaires, un nouveau groupe d’expression orale qui s’adresse à la communauté d’affaires.

Améliorer son pitch de vente, élargir ses relations d’affaires, mieux rejoindre sa clientèle cible, perfectionner ses aptitudes en négociation, être confiant lors d’une présentation d’affaires et réagir de façon pertinente devant un collaborateur seront quelques-uns des points qui seront travaillés par les participants lors des rencontres hebdomadaires. Celles-ci se tiennent tous les mardis de 11 h 30 à 13 h 30 à l’Espace Möico.

C’est d’ailleurs la présidente de l’endroit, Chantale Montpetit, qui est l’instigatrice du club Toastmasters d’affaires. Ce dernier sera parrainé par le Club Expression de Saint-Jean-sur-Richelieu.

« Ma volonté est d’aider les gens là où le bât blesse. Les entrepreneurs mettent tout leur coeur, leur âme, mais aussi leurs économies dans la réussite de leur entreprise. Par contre, ils ne peuvent pas être excellents à tous les niveaux. Il y en a qui sont plus à l’aise avec la communication, mais ça ne veut pas dire qu’ils sont excellents », souligne-t-elle.

Apprentissages

Chantale Montpetit rappelle que la communication orale fait partie intégrante de nombreuses sphères entrepreneuriales, dont la prospection, la vente ainsi que la relation avec la clientèle, les partenaires, les fournisseurs et les collaborateurs.

« Une relation à long terme passe par la relation de confiance qu’on va créer. Et ça, ce n’est pas inné. Les entrepreneurs sont experts dans leur passion, mais pas nécessairement dans tout. Le club Toastmasters aide à synthétiser les idées pour aller directement aux points importants, à bien structurer notre propos pour attirer l’attention et faciliter la rétention des gens à qui on s’adresse », enchaîne Mme Montpetit, elle-même membre du Club Expression de Saint-Jean-sur-Richelieu depuis moins d’un an.

Les rencontres permettront aux participants d’apprendre, notamment au moyen d’une capsule éducative. « Dans Toastmasters, on apprend à évaluer des discours, à faire des discours, à gérer des réunions, à présenter des gens. Vous allez vous sentir confortable avec ça », souligne Sylvain Daigle, le mentor Toastmasters du groupe.

Les participants pourront pratiquer leurs acquis en réalisant des discours de cinq à sept minutes qui permettent de travailler la concision et la structure des propos. Chaque participant qui s’y prête reçoit une rétroaction constructive pour connaître ses bons coups, mais également ses points à améliorer.

Improvisation

De courtes séances d’improvisation en lien avec le domaine des affaires complètent les réunions. « On met en contexte les gens sur des sujets actuels et ils doivent se débrouiller dans un temps record. Ça délie les langues. Ça amène à réfléchir et à réagir rapidement sans dire n’importe quoi », souligne Chantale Montpetit. Sept personnes ont participé à la première rencontre qui a eu lieu le 19 novembre dernier. Chantale Montpetit souligne que plusieurs ont dû annuler leur présence en raison de la pluie verglaçante et des écoles fermées.

Pour créer un groupe officiellement reconnu par Toastmasters International, un minimum de 20 inscriptions est nécessaire. Mme Montpetit est confiante d’atteindre ce nombre d’ici la fin du mois de janvier. Pour information : info@espa cemoico.com.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des