Une boutique écologique à Mont-Saint-Grégoire

Par Stéphanie MacFarlane
Une boutique écologique à Mont-Saint-Grégoire
Guylaine Audet, propriétaire de Les Soins Corporels l’Herbier, vient d’ouvrir la boutique écologique Sövla à Mont- Saint- Grégoire. (Photo : Le Canada Français - Laurianne Gervais-Courchesne)

La propriétaire et fondatrice de Les Soins Corporels l’Herbier, Guylaine Audet, vient de lancer un nouveau projet : Sövla, une boutique écologique qui fusionne la vente de produits en vrac et celle d’objets zéro déchet.

« Sövla, c’est pour sauver la planète », souligne Mme Audet. Sa nouvelle boutique est voisine de Les Soins Corporels l’Herbier. Les deux locaux ne sont séparés que d’une porte. Sövla prend place dans l’ancien local du centre de soins. Celui-ci a été déménagé à l’arrière du bâtiment.

À l’image de la philosophie de ce nouveau projet d’affaires, la décoration de la boutique est minimaliste et met à l’honneur des entreprises locales, dont Décologique 2.0 et Ibiscom (Saint-Jean-sur-Richelieu), Luminaire Authentik (Lac-Brome) et Old Shack (Brigham). « Autant la construction que ce que j’offre sont locaux », précise Mme Audet. Cette dernière s’est entourée de fournisseurs québécois, dont Pure, Bionature, Oneka et Kliin afin d’offrir une diversité de produits en vrac et zéro déchet. Les produits de Les Soins Corporels l’Herbier y ont aussi leur place.

Vente en vrac

« On a pris nos produits vedettes et on les a mis en vrac. L’idée est d’ailleurs venue de là. Les gens nous demandaient de pouvoir remplir leurs contenants. On les encourageait à les recycler parce qu’on n’avait pas l’équipement pour les réutiliser », souligne Guylaine Audet.

Les premiers pas de Sövla vont permettre à Guylaine Audet d’expérimenter la vente en vrac. Elle souhaite ensuite pouvoir étendre ce concept à ses distributeurs de produits l’Herbier qui sont situés ailleurs au Québec. Elle rappelle que la mission première de son entreprise est de fabriquer des produits. Cette production se fait de façon artisanale et semi-automatisée.

Zéro déchet

Guylaine Audet mijote le projet Sövla depuis un an. « L’objectif est d’amener le vrac et le zéro déchet dans la vie de tous les jours », dit-elle. Ainsi, tant les débutants que les personnes qui ont adopté ce mode de vie y trouveront leur compte. Dentifrice solide, cure-oreille réutilisable, tampon à récurer, boule de séchage et essuie-tout réutilisable sont quelques-uns des produits disponibles. L’endroit propose aussi des produits ménagers, pour la lessive et pour l’hygiène corporelle en vrac. Les gens peuvent apporter leurs contenants propres et stérilisés ou encore s’en procurer sur place.

La propriétaire travaille aussi en collaboration avec des artisanes afin de développer sa propre ligne de produits Sövla, dont des linges. « L’idée de Sövla est de créer des accessoires du quotidien avec des artisanes de proximité qui utilisent des méthodes respectueuses et des matières nobles, comme le lin », explique Mme Audet. La philosophie du zéro déchet est aussi appliquée du côté de Les Soins Corporels l’Herbier. « Il y a de moins en moins d’emballage. Les savons sont vendus en vrac et à la coupe. On a maintenant du shampoing sec et des déodorants. On travaille à concevoir des recharges pour les déodorants », dit-elle.

Conférences

À la vente de produits s’ajouteront des conférences sur l’environnement, l’écologie, la santé globale et alternative, l’équilibre émotionnel et la consommation responsable. Ces rendez-vous débuteront en février 2020. « Ce sera un lieu d’échanges et de partages », précise l’entrepreneure. Les conférences se tiendront le soir ou la fin de semaine.

À l’image de sa grande soeur l’Herbier, Sövla aura aussi son site Web transactionnel. Celui-ci devrait être fonctionnel d’ici la fin du mois de novembre. L’ouverture de Sövla a permis la création d’un nouvel emploi. L’équipe de Guylaine Audet est maintenant composée de dix personnes auxquelles s’ajoutent plusieurs collaborateurs ponctuels.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des