Deux incendies causent des dommages à Saint-Jean

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Deux incendies causent des dommages à Saint-Jean
Ce triplex de la rue Mackenzie-King, à Saint-Jean-sur-Richelieu, a été abîmé par un incendie vendredi soir. (Photo : Patrick Taillon)

Deux incendies se sont déclarés à quelques heures d’intervalle le week-end dernier sur le territoire de Saint-Jean-sur-Richelieu. L’un des sinistres a jeté six personnes à la rue.

Les pompiers ont été appelés à intervenir sur la rue Mackenzie-King vers 18h15, le 25 octobre. À leur arrivée, des flammes étaient visibles sur le côté gauche du triplex de deux étages. «Les flammes étaient situées dans l’assemblage du plafond et du plancher», expose Louis-Philippe Trahan, chef aux opérations au Service de sécurité incendie de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Le feu s’est propagé de manière horizontale et a endommagé le balcon donnant accès au deuxième étage. Des échelles portatives ont dû être utilisées pour accéder à l’étage. L’exploration a permis aux sapeurs d’attaquer directement le foyer de l’incendie. Ce dernier était maîtrisé moins d’une heure après l’appel initial logé par un locataire du bâtiment. Treize pompiers ont participé à l’effort.

Cause
La cause de l’incendie est accidentelle. Elle prend son origine dans la remise en service de l’électricité par Hydro-Québec dans un logement du rez-de-chaussée. Or, un rond du poêle était demeuré en fonction. L’élément a surchauffé et un incendie a pris naissance. Les flammes ont pris de l’ampleur et elles se sont propagées à la structure par un trou situé au plafond, explique le chef Trahan.

Les dommages par le feu sont limités à cet appartement. Toutefois, la fumée a atteint les deux autres logements. Trois adultes et deux enfants ont été pris en charge par la Croix-Rouge. Un autre locataire s’est relogé par ses propres moyens.

Garage incendié
Un garage a été la proie des flammes dans la nuit du 24 au 25 octobre. Le propriétaire du bâtiment de la rue des Plaines, dans le secteur Saint-Luc, a communiqué avec les services d’urgence vers 2h25.

À l’arrivée des pompiers, l’embrasement était généralisé. Les 15 sapeurs intervenus sur les lieux sont parvenus à maîtriser le brasier vers 3h45. «Le garage est une perte totale», souligne Louis-Philippe Trahan. Un cabanon situé à proximité, de même qu’une haie ont été endommagés.

La chaleur du brasier a causé des dommages aux deux résidences voisines du garage, mais les flammes ne s’y sont pas propagées.

L’enquête pour déterminer les causes et les circonstances de l’incendie est toujours en cours, mais un problème électrique pourrait être à l’origine des flammes.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des