Un projet d’expansion de 2,5 M$ pour Lagabière

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Un projet d’expansion de 2,5 M$ pour Lagabière
Sébastien et Francis Laganière sont les propriétaires de la brasserie artisanale Lagabière. (Photo : Le Canada Français - Kim Valiquette)

La brasserie artisanale Lagabière, qui a un broue-pub sur la rue Richelieu à Saint-Jean-sur-Richelieu, construira une nouvelle usine de production dans le parc industriel d’Iberville à laquelle un volet agrotouristique sera ajouté. L’investissement requis, incluant l’achat de nouveaux équipements et l’aménagement, est évalué à 2,5 M$.

« Depuis le début de notre histoire, on manque de bière ! » C’est de cette façon que Francis Laganière, copropriétaire de Lagabière avec son frère Sébastien, aborde le projet d’expansion sur lequel le duo travaille.

Les frères ont ouvert leur broue-pub en 2012, puis ont pris de l’expansion en 2016. À ce moment, ils ont loué un local industriel de l’avenue Thomas où ils y ont installé leurs opérations de brassage ainsi qu’une boutique.

« On a décidé d’ouvrir cette usine pour avoir une plus grande production, ne pas manquer de bières au pub et en distribuer un peu. Depuis ce temps-là, on ne fait qu’augmenter la production. Au départ, on faisait un brassin et demi à deux brassins de 500 litres par semaine. Ça fournissait un petit réseau d’une cinquantaine de points de vente et le pub », explique Francis Laganière, en entrevue avec Le Canada Français .

Au fil des ans, de nombreux équipements y ont été ajoutés pour répondre à la demande croissante. « En ce moment, on est à pleine capacité. Il y a de la production qui se fait presque sept jours sur sept. On s’enligne pour faire environ 850 000 litres cette année, versus les 35 000 litres qu’on faisait au pub au début », illustre Francis Laganière.

Environ 850 000 litres de bière seront produits en 2019 par la brasserie artisanale Lagabière.

Expansion

Les bières du Lagabière sont vendues dans 750 points de vente, dont dans 150 SAQ. « C’est beaucoup, mais il y a d’autres brasseries qui ont 1500 ou 2000 points de vente. Il y a encore de la place pour grossir », enchaîne M. Laganière.

C’est dans cette optique que lui et son frère planchent sur le projet de construire une nouvelle brasserie de 14 400 pieds carrés à laquelle s’ajouterait un salon de dégustation de 1600 pieds carrés.

Ce projet prévoit la modernisation de leur système de brassage pour augmenter leur productivité. « En ce moment, on fait des brassins de 1500 litres. On en fait deux par jour, et trois, si on a un quart de nuit. Avec le nouveau système, on va être capable de faire, à un seul brasseur et en une seule journée, quatre brassins de 3000 litres chacun », expose M. Laganière.

« La capacité de production va quasiment être multipliée par dix, poursuit Francis Laganière. On ne pourra pas produire dix fois plus, mais la capacité va être là pour la croissance. On prévoit, dans sept ou huit ans, se rendre à une production annuelle de trois à quatre millions de litres. »

Des espaces pour la fermentation et l’entreposage seront aussi prévus pour faire face à une croissance continue. Cette nouvelle capacité de production permettra également à Lagabière de développer ses activités d’exportation en Europe et aux États-Unis.

Tourisme brassicole

Le terrain ciblé par les propriétaires se trouve sur le 3e rang à Saint-Jean-sur-Richelieu. Il s’agit d’un terrain zoné industriel sur lequel on retrouve actuellement des terres agricoles. Le nouveau bâtiment de Lagabière, qui se trouvera face à la rue Arthur-Chagnon, aura pour voisin la Milanaise (à l’ouest), Équiparc (au nord) et quelques résidences (à l’est).

« On va être juste à côté de la piste cyclable de la route verte vers Farnham. Il y a tellement de tourisme brassicole et de gens qui font le tour du Québec pour voir les différentes brasseries et les équipements. C’est quelque chose dont on veut tirer profit », souligne Francis Laganière.

Ainsi, les frères Laganière aménageront les lieux de manière à profiter de l’agrotourisme. Les visiteurs pourront visiter la brasserie. « On va avoir une belle passerelle pour voir les cuves. On a beaucoup de demandes. Les gens veulent les voir. Ils sont curieux. On va aménager ça en conséquence », note M. Laganière. « Ce sera sur deux étages avec une belle terrasse, poursuit Francis Laganière. Ce sera vitré et lumineux. On va avoir un style champêtre et industriel. »

Ce dernier se veut rassurant. Les heures d’ouverture seront restreintes. « Le but est de faire connaître la brasserie à une nouvelle clientèle durant le jour. Ce sera un salon de dégustation », rappelle-t-il.

Création d’emplois

Une boutique sera également aménagée. Des articles promotionnels et des produits réguliers y seront en vente, tout comme des exclusivités, puisque le volet recherche et développement de l’entreprise sera sur le 3e rang.

Actuellement, près de 40 personnes travaillent chez Lagabière. L’expansion permettra de créer, à court terme, entre sept ou huit nouveaux emplois.

Selon l’échéancier, le duo prévoit pouvoir commencer à pieuter le terrain cet hiver et entamer la construction au printemps 2020.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des