Un centre pour voitures téléguidées dans le Vieux-Saint-Jean

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Un centre pour voitures téléguidées dans le Vieux-Saint-Jean
Sébastien Marchand vient d'ouvrir Élite Drift Shop, un centre de dérapage contrôlé pour voitures téléguidées ainsi qu'une boutique. (Photo : Le Canada Français - Kim Valiquette)

Les amateurs de voitures téléguidées et de dérapage contrôlé (drift) ont de quoi se réjouir. Sébastien Marchand vient d’ouvrir Élite Drift Shop dans le Vieux-Saint-Jean. Ce commerce, qui se présente comme étant le plus grand centre de drift au Canada, abrite aussi une boutique.

Élite Drift Shop est situé au 2, rue Saint-Georges, une adresse qui a longtemps abrité la coopérative art[o], sur la place du Quai. Depuis quelques semaines, Sébastien Marchand travaille à y installer son commerce pour y partager sa passion. «J’ai toujours aimé les voitures. Un moment donné, j’ai découvert les voitures téléguidées et il y a environ trois ans, j’ai découvert la drift téléguidée. C’est devenu une passion», raconte-t-il.

Sébastien Marchand est électricien de formation. Jusqu’à tout récemment, il enseignait cette discipline à l’École professionnelle des métiers. Tout en partageant son savoir avec ses étudiants, il a lancé Élite Drift Shop au début de 2019.

«J’ai démarré mon entreprise parce qu’il n’y avait pas de support au Québec et au Canada pour ce type de voitures ou très peu. Ça fait neuf mois que j’ai commencé à importer des pièces et à les vendre. La demande m’a surpris. Mes objectifs ont été atteints rapidement. Ça m’a secoué et j’ai remis ma carrière en question. J’ai quitté l’enseignement et je fais ça à temps plein», souligne Sébastien Marchand.

Les amateurs de dérapage contrôlé en voitures téléguidées ont un nouvel endroit où pratiquer leur passion dans le Vieux-Saint-Jean.

Ouverture

Après de nombreuses démarches, l’entrepreneur de 40 ans a officiellement ouvert les portes de son commerce le 4 octobre. Il loue la totalité du rez-de-chaussée du bâtiment qui totalise un peu plus de 5000 pieds carrés. Près de la moitié de la superficie est occupée par la piste de dérapage contrôlé.

Cette particularité en fait le plus grand centre de drift au pays, précise Sébastien Marchand. Il mentionne également qu’il possède «le premier complexe 100% dédié à la drift au Canada.»

Comme dans toutes les disciplines de course automobile, une zone de puits a été aménagée. «Quand les gens viennent, ils paient l’entrée pour rouler sur la piste et ça donne aussi accès aux puits et au complexe», explique M. Marchand.

Boutique

À cet espace dédié au dérapage contrôlé s’ajoute une boutique où sont vendus des pièces et les divers produits nécessaires à la pratique de ce loisir. L’entrepreneur précise qu’il distribue les produits de plusieurs entreprises, notamment ceux du plus grand fabricant, le Japonais Yokomo.

Les gens qui souhaitent s’initier à cette discipline peuvent aussi louer des équipements. Sébastien Marchand prévoit également mettre sur pied des ateliers de personnalisation de carrosseries. Son commerce est ouvert le mercredi, de 15 à 20 heures, les jeudis et vendredis, de midi à 21 heures, ainsi que les samedis et dimanches, de 10 à 17 heures.

Communauté

Le 2, rue Saint-Georges a déjà accueilli une piste de drift par le passé. «L’endroit est connu des habitués», indique Sébastien Marchand. Son objectif est de mettre la discipline de dérapage contrôlé à l’avant-plan.

«La piste de drift était autrefois dans la petite partie du rez-de-chaussée. Elle passait toujours en deuxième ou en troisième. Là, je pense que la drift a vraiment sa place. Il est temps de faire grandir la discipline et de la rendre accessible aux gens», indique-t-il, soulignant que la culture du dérapage contrôlé est présente, mais très underground . «Là, je me rends compte qu’il y a beaucoup de gens qui aiment la drift », enchaîne-t-il.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des