Normandin promet d’agir pour la rivière Richelieu

Par Louise Bédard
Normandin promet d’agir pour la rivière Richelieu
Yves-François Blanchet était accompagné de Claudia Vladivia, candidate dans Châteauguay-Lacolle, et Christine Normandin, candidate dans Saint-Jean, lors du point de presse sur les réfugiés. (Photo : Ohoto le Coup d'oeil - Marc-André Couillard)

La candidate du Bloc québécois dans le comté de Saint-Jean, Christine Normandin, veut être la voix des citoyens à Ottawa pour faire avancer les dossiers touchant la rivière Richelieu.

Elle a rencontré les représentants de l’Association des riverains et amis du Richelieu, un organisme qui lutte pour la protection de la rivière Richelieu.

Elle comprend que la rivière connaît divers problèmes d’érosion des berges, de navigation irrespectueuse, de qualité de l’eau potable, d’inondations et que cela affecte la qualité de vie des riverains. La candidate juge que les gouvernements ne prennent pas leurs responsabilités et que les citoyens doivent être entendus.

Si elle est élue, elle promet de travailler aussi de concert avec la Commission mixte internationale, pour entre autres, évaluer la possibilité d’utiliser le canal de Chambly comme bassin de dérivation des eaux.

Crise climatique

Par ailleurs, la bloquiste fait le lien avec la crise climatique. «Les riverains de la rivière Richelieu ont directement été touchés par les inondations printanières. Le problème semble s’accentuer chaque année, davantage de citoyens sont touchés, les glissements de terrain et l’érosion du terrain augmentent. Le réchauffement climatique est une cause principale de ces problèmes. Nous ne pouvons plus éviter la question», dit-elle.

Mme Normandin annonce que le Bloc Québécois déposera de nouveau un projet de loi donnant au gouvernement du Québec le pouvoir d’accepter ou non les projets sous juridiction fédérale qui concernent l’aménagement du territoire et la protection de l’environnement. «Les Québécois méritent d’avoir le dernier mot quand il est question de projets qui touchent leur territoire et c’est le cas dans la situation de la rivière Richelieu», plaide-t-elle.

Dans le débat sur l’environnement, Mme Normadin défend l’idée lancée par son parti de la péréquation verte taxant les provinces où les émissions de gaz à effet de serre par habitant sont plus élevées que la moyenne canadienne et récompensant celles qui polluent moins.

Réfugiés

Mme Normandin était avec son chef, Yves-François Blanchet, le 24 septembre, à Saint-Bernard-de-Lacolle, quand le Bloc a réclamé des actions immédiates d’Ottawa pour mettre fin aux passages irréguliers par le chemin Roxham de milliers de revendicateurs de statut de réfugié.

«Ottawa doit immédiatement suspendre l’entente des tiers pays sûrs avec les États-Unis pour restaurer l’ordre en retirant tout avantage au passage illégal des frontières. Il faut également que le fédéral mette du personnel en place pour traiter les dossiers dans des délais humainement acceptables. Finalement, ce n’est pas aux Québécoises et aux Québécois d’assumer la facture », a déclaré M. Blanchet.

Rendant ensuite visite à l’organisme d’alphabétisation et de francisation, La Porte ouverte, à Saint-Jean, le chef bloquiste a réclamé un droit de véto lorsque le gouvernement du Québec veut éviter la déportation de demandeurs d’asile, ainsi que des moratoires des expulsions vers des pays non sécuritaires.

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Riviere Richelieu - Association des Riverains Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Riviere Richelieu - Association des Riverains
Invité

La rivière Richelieu est un patrimoine historique qui doit être protégé. Les activités nautiques doivent être responsables et réglementées !!