Pluie et vent du sud: le niveau grimpe de 22 centimètres en une nuit

Photo de Gilles Berube
Par Gilles Berube
Pluie et vent du sud: le niveau grimpe de 22 centimètres en une nuit
(Photo : Photo Le Canada Français – Jessyca Viens-Gaboriau)

Le niveau du Richelieu a bondi de 22 centimètres la nuit dernière pour en reperdre huit centimètres en avant-midi. Il devrait remonter un peu pour demeurer stable pour le reste de la journée, prévoit la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Jeudi soir, le niveau de la rivière était autour des 30,03 mètres (m) au-dessus du niveau de la mer à la station hydrométrique d’Environnement Canada, à Saint-jean. Alimenté par une pluie diluvienne et poussé par un vent du sud, il est passé à 30,25 m à 6h45, vendredi matin. Sur l’heure du midi, il était redescendu à 30,17 m.

À Philipsburg, le lac a suivi la même courbe. De 30,52m en soirée, il a grimpé jusqu’à 30,68 tôt vendredi matin. C’est un bond de 26 centimètres (10 pouces). Il en perdu sept en avant-midi, vendredi. À Rouses point, il est passé de 100,34 pieds à 100,75 puis 100,41 pieds.

Le vent du sud a baissé d’intensité tôt ce matin, entraînant un mouvement de ressac. Cependant, la pluie abondante s’est poursuivie jusqu’à l’heure du midi. Dans un communiqué diffusé à midi, la Ville de Saint-Jean prévoit que le niveau continuera de monter graduellement au cours de la journée pour ensuite se stabiliser.

Dans les Appalaches, les précipitations sont en décalage par rapport à celles tombées dans la vallée du Richelieu. Commencées jeudi soir, elles se poursuivront jusqu’en soirée samedi. Dans la  journée de vendredi, les prévisions du site Windy.com étaient de l’ordre de 40 millimètres à Stowe, au Vermont, près du mont Mansfield. La pluie sera beaucoup moins intense avec des précipitations d’un peu plus d’un millimètre.

Il faut compter environ 24 heures avant que les précipitations tombées dans les montagnes n’atteignent la vallée du Richelieu. L’effet pourrait se faire sentir au cours de la journée samedi. Par contre, le vent soufflera alors du nord-ouest, retenant ainsi l’eau dans le lac. Les conditions météorologiques seront clémentes tout au long de la fin de semaine.

L’organisation municipale de sécurité civile (OMSC) recommande que les citoyens ayant déjà érigé une digue de sable maintiennent leur protection jusqu’au retour à la normale de la situation, qui sera confirmé par la Ville. Toutes les équipes de l’OMSC sont prêtes à intervenir au besoin.

Sable en vrac disponible

Rappelons que cinq points de distribution de sable en vrac sont aménagés afin que les résidents puissent s’approvisionner en tout temps en cas de besoin. Des employés municipaux seront sur place aujourd’hui, 10 mai, de midi à 19 heures et le samedi 11 mai, de 7 heures à midi, afin d’assister les intéressés. La Ville allongera les heures de présence de ses employés si nécessaire.

Les points de distribution sont situés au parc Joie-de-Vivre, rue Bernard, au Centre-de-Plein-Air-Ronald-Beauregard, rue Towner, à l’intersection des rues Baillargeon et Gérard-Brunet, sur la propriété voisine d’Agropur Coopérative, 82, rue Paquin, et au parc Marcel-Fredette, à l’intersection des rues Jean-Guy Dufort et Phaneuf.

Des sacs vides et attaches sont disponibles sur place, mais les citoyens doivent prévoir apporter leur pelle en dehors des périodes de présence des employés municipaux. Il est important aussi que les citoyens prévoient le transport sécuritaire des sacs de sable vers leur domicile.

Le site internet d’Urgence Québec explique comment bien ériger une digue de sacs de sable.

Restez informés!

Pour rester informés de l’évolution de la situation :

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des