Le niveau redescend après avoir frôlé le seuil d’inondation

Photo de Gilles Berube
Par Gilles Berube
Le niveau redescend après avoir frôlé le seuil d’inondation
Jeudi après-midi, l'eau montant sur les murs du canal de Chambly. (Photo : Le Canada Français – Kim Valiquette)

En ce vendredi avant-midi, le niveau du Richelieu et du lac Champlain est en baisse après avoir atteint le seuil d’inondation mineure, jeudi midi, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Poussé par un fort vent du sud, le niveau du Richelieu et du sud du lac Champlain a bondi en quelques heures, jeudi. Qui plus est, le vent provoquait des vagues. La situation a semblé inquiéter des citoyens d’autant que les médias nationaux rapportaient des prévisions préoccupantes pour la vallée du Saint-Laurent.

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a cru pertinent de diffuser un message texte  précisant que le seuil d’inondation mineure n’était pas atteint et que son comité d’urgence maintenait sa surveillance de la situation. En fin de journée, jeudi, la municipalité a publié un communiqué pour rassurer les citoyens.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le niveau du Richelieu à la marina Le Nautique était à 29,78 mètres au-dessus du niveau de la mer. Vers 13 heures, jeudi, il avait bondi de 32 centimètres pour atteindre 30,10 mètres, le seuil d’inondation mineure (SIM) établi par le ministère de la Sécurité publique. Vendredi matin, il était redescendu à 29,86 mètres.

Aux mêmes heures, à la station d’Environnement Canada, au quai de Saint-Armand (Philipsburg), il est passé successivement de 30,20 mètres à 30,40 mètres puis à 30,28 mètres vendredi matin. À Philipsburg, le SIM est de 30,61 mètres. À Rouses Point, il est passé de 99,48 pieds à 100,07 pieds. Vendredi, il se maintenant à 99,9 pieds.

Vent

En avant-midi, vendredi, le vent avait faibli significativement, mais il soufflait toujours du sud. Le site météorologique windy.com prévoyait qu’il allait virer de 180 degrés en environ trois heures, vendredi après-midi. Le vent du nord a l’effet inverse. Il retient l’eau dans le lac et la repousse vers le sud, entraînant une baisse de niveau du Richelieu et de la baie Missisquoi.

Les prévisions météorologiques de vendredi après-midi à samedi annoncent des pluies soutenues. Ce sont cependant les conditions qui prévalent au sud de la frontière qu’il faut regarder. C’est là que se trouve la réserve d’eau alimentant la crue. Tant le Service météorologique américain que windy.com annoncent de faibles pluies sur le bassin du lac Champlain. Les précipitations devraient totaliser entre 6 et 12 millimètres, beaucoup moins que dans le corridor du Saint-Laurent.

Au cours de la prochaine semaine, les météorologues prévoient quelques épisodes de pluie et de vent du sud. Selon les conditions prévalant en début de semaine, les probabilités de dépasser le SIM sont de l’ordre de 20%, selon le Service météorologique américain.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des