Soleno amorce la construction de sa nouvelle usine

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Soleno amorce la construction de sa nouvelle usine
Amorcés à la mi-mars, les travaux de construction de la nouvelle usine de Soleno dureront plusieurs mois. (Photo : Le Canada Français - Jessyca)

Les travaux de construction de la nouvelle usine de Soleno, qui aura pignon sur la rue Joseph-Oscar-Lévesque dans le parc industriel du secteur Iberville, ont débuté à la mi-mars. Selon l’échéancier prévu, l’entreprise johannaise devrait y amorcer sa production à la fin de l’année 2019.

Les travaux se sont amorcés il y a environ deux semaines avec le nivelage du terrain, suivis des travaux de «pieutage», souligne Catherine Côté, directrice marketing chez Soleno. Ceux-ci devraient se conclure d’ici une semaine.

Le reste des travaux s’étendra sur une période de cinq mois. «Le site sera disponible pour l’installation des équipements à la fin du troisième trimestre et l’usine devrait entrer en production à la fin du quatrième trimestre 2019», mentionne Mme Côté, dans un courriel transmis au Canada Français .

Double vocation

Le contrat de la construction estimé à 3,5 M$ a été confié à Construction GCP. Le projet total, incluant les équipements, est évalué à 7 M$. Le bâtiment aura une superficie d’environ 32 000 pieds carrés, ce qui représente près de 20% des 167 325 pieds carrés que compte le terrain, situé à environ 5 kilomètres du siège social de Soleno.

La nouvelle unité aura deux vocations, soit produire des granules et les distribuer dans les usines de fabrication de conduites. Celles-ci sont situées à Saint-Jean-sur-Richelieu et à McAdam au Nouveau-Brunswick.

Des voies de circulation et un stationnement seront également aménagés sur le terrain. Des produits de Soleno seront entreposés à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur de l’usine. Entre six et huit personnes y travailleront. Il s’agit de postes qui seront créés.

Siège social

Parallèlement à ces travaux, Soleno agrandit actuellement son siège social situé sur la route 133 à Saint-Jean-sur-Richelieu. Construit au coût de 3 M$, le nouveau bâtiment de deux étages sera doté d’un grand hall d’entrée, de plusieurs salles de conférence et d’une cafétéria. Une soixantaine de travailleurs de divers départements y travailleront.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des