La médiation citoyenne pour désamorcer un conflit

Photo de Valerie Legault
Par Valerie Legault
La médiation citoyenne pour désamorcer un conflit
Pierre Proulx, intervenant. (Photo : Le Canada Français - Kim Valiquette)

Vous avez de la difficulté à gérer un conflit avec un voisin, un membre de votre famille ou un collègue de travail? La Médiation citoyenne du Haut-Richelieu pourrait vous rendre de grands services pour désamorcer une situation qui ne cesse de s’envenimer. En plus, c’est gratuit!

L’année 2018 a été riche en situations de toutes sortes pour l’équipe de médiation de Pierre Proulx. Sans surprise, les chicanes de voisins dominent les sujets de discorde. Sur les 47 conflits signalés en un an chez Médiation citoyenne du Haut-Richelieu, le quart d’entre eux impliquait l’entretien d’une haie de cèdre, l’accès à un terrain ou l’agrandissement d’un cabanon.

Les médiateurs bénévoles ne s’occupent pas que des «chicanes de clôture». Les relations conflictuelles entre deux personnes se hissent en deuxième position. Tant qu’il ne s’agit pas d’actes criminels de menaces ou de harcèlement, Médiation citoyenne peut contribuer à désamorcer la bombe.

Le bruit, les conflits entre locataires et propriétaires ainsi que les conflits entre membres d’une même famille complètent le palmarès.

Multipartial

Le médiateur n’a rien d’un arbitre. Il ne tranche pas, mais aide les deux parties à trouver une solution qui les satisfera. «Notre vision est multipartiale, c’est-à-dire que nous tenons compte du point de vue des deux côtés. On veut que les deux réussissent», souligne Pierre Proulx, intervenant chez Médiation citoyenne du Haut-Richelieu.

Peu importe ses origines, un conflit reste un conflit. Grâce à l’aide du programme Dites-nous comment vous aider de Desjardins, Médiation citoyenne du Haut-Richelieu développera de nouveaux outils pour rappeler les bases de la gestion de conflits. Il y a bien sûr des étapes à suivre, mais aussi du recul à prendre par rapport au sentiment de colère qui nous envahit.

«Appelez-nous si ça ne fonctionne pas, insiste l’intervenant. Souvent, ça fait du bien de ventiler avec quelqu’un de neutre. Ça peut être suffisant pour aider les gens à continuer par eux-mêmes. Sinon, nous sommes là pour la médiation.»

Vous avez besoin d’aide dans une situation délicate? Vous croyez avoir la fibre de médiateur en vous? Pierre Proulx répond à toutes les questions par téléphone, au 450 347-0065, ou par courriel, à mediation@jahr.ca. L’intervenant est aussi très actif sur les réseaux sociaux via la page Facebook de Médiation citoyenne du Haut-Richelieu.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des