Küto comptoir à tartares s’amène au Faubourg Saint-Jean

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Küto comptoir à tartares s’amène au Faubourg Saint-Jean
Küto, qui se spécialise dans les viandes crues, sert des tartares, des tatakis et des poké bols. (Photo : Gracieuseté)

La construction d’un nouveau bâtiment débutera sous peu au Faubourg Saint-Jean pour y accueillir un nouveau restaurant. Küto comptoir à tartares prévoit y ouvrir une succursale en juillet prochain.

« On est à la fin de la négociation du bail. On s’apprête à le signer. On sera situés dans un nouveau bâtiment », souligne Jean-Michel Paquet, le président de l’entreprise qui offre un comptoir à tartares sous forme de restauration rapide.

Il souligne qu’il pourra dévoiler l’identité du nouveau franchisé, des résidents de Saint-Jean-sur-Richelieu, lorsque le bail sera signé, soit d’ici une semaine ou deux.

La bâtisse, dans laquelle prendra place Küto comptoir à tartares, sera érigée à quelques mètres au sud de celle accueillant la Belle & la Bœuf et le Souvlaki Bar. « On va avoir un local de 1500 pieds carrés et ce sera notre première succursale avec un service au volant », annonce M. Paquet.

Il souligne que son entreprise souhaitait explorer cette avenue. « 50 % de notre business c’est du take out . Le service au volant va éviter aux gens de sortir de leur véhicule et ça va réduire le trafic à l’intérieur du restaurant », croit-il.

Küto ouvrira ses portes en juillet au terme d’un investissement d’environ 250 000 $. Entre 12 et 15 emplois y seront créés. La salle à manger comptera une quarantaine de places assises.

Menu

Jean-Michel Paquet précise que le menu proposé sera le même qu’aux autres adresses. « Küto se spécialise dans le cru. Toutes nos recettes proposent des viandes crues comme des tartares, des tatakis et des poké bols. C’est une cuisine santé », explique le président.

Küto, qui se spécialise dans les viandes crues, sert des tartares, des tatakis et des poké bols.

D’ailleurs, tous les aliments transformés servis aux clients sont traités à l’usine de production de l’entreprise à Delson. « Il n’y a pas de produits chimiques ni d’agents de conservation dans nos aliments transformés. On a différents fournisseurs et l’usine fournit tous les ingrédients transformés à nos restaurants, par exemple, les sauces et les noix caramélisées. Ça permet de conserver un standard et d’avoir des économies d’échelle », explique Jean-Michel Paquet.

Engouement

Küto comptoir à tartares est en pleine expansion. La succursale johannaise sera la douzième ou la treizième de l’entreprise. « Cette semaine, on ouvre notre neuvième. On va ouvrir notre dixième succursale dans un mois et on en commence une autre la semaine prochaine. Il va peut-être y en avoir d’autres d’ici l’ouverture à Saint-Jean », avise Jean-Michel Paquet.

Ce dernier a créé Küto il y a près de trois ans. Jean-Michel Paquet raconte avoir toujours œuvré dans le milieu de la restauration et possède encore divers restaurants, dont le steak house la Carcasse à Saint-Constant. Depuis plusieurs années, il constate l’engouement des consommateurs pour les tartares.

En 2016, il a eu l’opportunité d’avoir un local de 1200 pieds carrés où il a pu tester son concept de restaurant de tartares. « Ça a levé d’une shot et j’ai eu des demandes de franchises. J’ai préparé mes choses et on a ouvert la première franchise à Beloeil », raconte-t-il.

La bannière est aussi établie à La Prairie, à Longueuil, à Brossard, à Blainville, à Saint-Bruno, à Trois-Rivières et à Chambly.

Demande

Küto a choisi de s’établir ici en raison de la demande. « On fait régulièrement des call to action sur nos réseaux sociaux. Par exemple, quand on ouvre une succursale, on demande où les gens aimeraient en avoir une. Saint-Jean sortait tellement qu’on a commencé à regarder les opportunités », relate M. Paquet.

Il souligne qu’il avait un intérêt particulier pour le Faubourg Saint-Jean. Outre le Küto, cinq autres restaurants y ouvriront leurs portes à proximité du futur cinéma Guzzo, soit la Belle & la Bœuf, Souvlaki Bar, Bastos, Grigio et Copper Branch.

Selon le plan complet du site, un autre restaurant partagera le bâtiment avec Küto. L’identité de ce nouveau venu n’est pas encore connue.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des