Jacques et Nicolas Boulerice ont des histoires à vous raconter

Par Karine Guillet
Jacques et Nicolas Boulerice ont des histoires à vous raconter
Jacques et Nicolas Boulerice invitent le public à prendre connaissance de leurs histoires de famille, le 27 janvier, au Domaine Trinity (Photo : Gracieuseté)

Écrivain et poète, Jacques Boulerice colore la région de ses écrits depuis plus de 50 ans. De son côté, son fils Nicolas a choisi de s’exprimer au son des rythmes traditionnels, en solo comme avec sa formation Le Vent du Nord. Ensemble, le père et le fils présentent Carnet de notes, un spectacle «à grand déploiement d’âme» en toute intimité où s’allient les mots et la musique dans une rencontre des générations, le 27 janvier, au Domaine Trinity.

Les carnets de notes est un spectacle qui fait du bien, assure Jacques Boulerice. Il y est question d’amour, de tendresse, d’amitié et de passage du temps. Une histoire de famille, insistent-ils, où s’entremêlent la poésie, le conte et la chanson, alors que Nicolas s’installera au piano et le père au lutrin.

«Ce spectacle-là, c’est tout sauf flamboyant, lance Nicolas. C’est un spectacle d’une grande intimité pour nous deux parce que nous lisons et nous chantons des textes de famille. Tout le monde est invité à prendre nos histoires et nos chansons pour en faire les leurs.»

Intimiste

D’abord né d’un événement présenté au Centre d’Arts de Sabrevois, le rassemblement des Boulerice s’est produit un peu partout en Montérégie depuis sa création, il y a deux ans. Mais la prestation à Saint-Jean-sur-Richelieu était particulièrement importante pour le duo qui avait d’ailleurs été de passage chez art[o] en 2017. «Nos racines sont là, explique le père. C’est aussi la grande famille montérégienne qui nous fait toujours chanter, conter, parler. Nicolas a toujours été inspiré par la rivière et moi aussi»

Si le duo s’est fait proposer à plusieurs reprises d’occuper une plus grande scène, il a chaque fois refusé, préférant l’intimité des petites salles. Le tandem s’est d’ailleurs produit à quelques reprises dans des salons privés.

«On le fait par pur plaisir, ce n’est pas un show qu’on veut tourner, explique Nicolas. Il faut que ça reste petit afin de garder cette fragilité-là. Même si on l’a fait plusieurs fois, on se permet de changer certaines chansons, certains textes pour garder cette fragilité à livrer les mots.»

«Le plaisir qu’on a de la proximité, c’est qu’on peut regarder les gens dans les yeux, ajoute Jacques Boulerice. On a du plaisir à voir notre monde et à se reconnaître réciproquement.»

Gratuit

Ce spectacle gratuit se déroulera de 10h30 à 11h30. Aucune réservation n’est requise, mais le Service des loisirs et bibliothèques recommande aux intéressés d’arriver tôt pour s’assurer d’une place. Les portes de la salle ouvrent à 10 heures. Café, jus, galettes et muffins sont offerts gratuitement pour l’occasion. Lors des cafés concerts, la Ville invite fortement les participants à apporter leur propre tasse

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des