Valérie Lahaie ouvre sa propre salle de spectacle

Par Karine Guillet
Valérie Lahaie ouvre sa propre salle de spectacle
Valérie Lahaie se dit comblée d'avoir un endroit qui lui ressemble. (Photo : photo archives)

C’était un vieux rêve de famille resté en suspens. Déjà auteure-compositrice et interprète, Valérie Lahaie aura passé les derniers mois à rajouter une corde à son arc, celle d’entrepreneure pour donner naissance à l’Espace Piano Blanc, sa propre salle de spectacle qu’elle a bâtie avec son amie Marie Faubert.

Niché sur la rue Richelieu à même la boutique Studio M, le petit espace de 25 places accueillera chaque vendredi une prestation d’artistes de la relève, particulièrement ceux de la région. « Depuis toujours, je veux une petite salle, raconte Valérie Lahaie. Même quand j’étais jeune, nous en parlions. Ma mère fait beaucoup de bouffe et elle disait toujours « un jour, on va l’avoir ». C’est même mon père qui a fait tous les meubles pour l’Espace Piano Blanc. »

Le concept n’a toutefois germé qu’après une séance photo avec sa collaboratrice de longue date, alors que les locaux de sa boutique Studio M étaient trop vastes pour ses besoins. Il n’en fallait pas plus pour convaincre le duo de se lancer dans ce nouveau projet de salle de spectacle dont l’ouverture est prévue vendredi.

Valérie Lahaie a déjà des idées plein la tête pour l’avenir, rêvant d’exporter sa vision dans d’autres endroits, de podcast et de concepts alliant le spectacle à la technologie. « Je pense que les petites salles, c’est l’avenir, explique-t-elle. Il en existe plusieurs en France et un artiste peut bien en vivre. »

Aider la relève

Inspirée de sa propre expérience de spectacle dans les salons des gens qui l’aura fait voyager jusqu’à Chibougamau, le but de cette nouvelle aventure était avant tout d’offrir un environnement aux artistes de la relève pour qui de grandes salles représentent parfois un risque financier. Elle témoigne d’ailleurs elle-même de cette dure réalité. « J’ai fait 150 spectacles après La Voix , je suis encore avec Éric Lapointe. J’ai sorti un album en 2017, il y en a un qui arrive en 2020. Je suis une artiste choyée, mais malgré ça, ce n’est pas facile d’atteindre la prochaine étape. »

L’artiste admet que cette nouvelle avenue arrive à point, elle qui sentait le besoin de se renouveler. « J’ai essayé toutes sortes d’affaires, ça va bien, mais le petit kick , il ne se donne pas. Je me suis dit que ma place n’était pas nécessairement là, à faire des tournées, mais à utiliser les contacts que je me suis faits pour donner de la place aux jeunes artistes. »

Sur mesure

L’Espace Piano Blanc offrira aussi une formule sur mesure pour les événements spéciaux et les fêtes familiales où la chanteuse compte créer des spectacles à partir des chansons qui sont chères aux invités. « Ça crée des moments uniques parce qu’on associe souvent les chansons à des moments précis de nos vies. Avec l’Alzheimer, une des dernières choses qui part, ce sont les chansons. Ce sont toujours de beaux moments très émouvants. »

L’Espace Piano Blanc ira d’ailleurs à la rencontre des gens, durant l’après-midi du 1er décembre, alors que les deux partenaires offriront des biscuits de Noël aux passants. Après quoi, la musicienne fera chanter les curieux sur des airs des Fêtes, bien installée au piano. Elle donnera aussi un concert de Noël, armée de son fidèle instrument, le 14 décembre.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des