Qu’est-ce que l’aquaplanage et comment l’éviter?

Qu’est-ce que l’aquaplanage et comment l’éviter?

Vous êtes au volant de votre véhicule et, soudainement, la pluie se met à tomber. De l’eau commence alors à s’accumuler sur la chaussée, dans les ornières et sur les côtés de la route, généralement plus bas.

Ça y est, vous êtes à risque de faire de l’aquaplanage et de perdre le contrôle de votre voiture. De nombreux accidents se produisent chaque année sur nos routes en raison de l’aquaplanage.

Et au Québec, il faut se méfier de l’aquaplanage durant trois saisons : l’été, l’automne, mais surtout le printemps.

C’est en effet lors de la période de la fonte des neiges et du dégel que surviennent la plupart des accidents causés par l’aquaplanage.

L’aquaplanage, c’est quoi?

L’aquaplanage, que nos cousins français appellent « aquaplaning » ou « hydroplanage » est un danger pour tous les usagers de la route, bien qu’il soit souvent invisible.

Cette menace survient lorsque trop d’eau s’accumule sur la chaussée. L’eau s’infiltre alors entre la chaussée et les pneumatiques de votre voiture, et elle ne peut s’échapper.

Lorsque la pression de cette pellicule d’eau devient trop intense devant les pneus, c’est alors qu’il peut y avoir bris de contact entre les pneus et la route. Voilà, vous êtes victime d’aquaplanage.

Vous perdrez alors le contrôle de votre véhicule, qui ne répondra désormais plus ni au freinage, ni à l’accélération. L’aquaplanage fera peut-être même déraper votre voiture.

Que vous soyez seul sur le chemin ou entouré d’autres usagers de la route, les risques de l’aquaplanage sont énormes. Du simple dérapage à la perte de contrôle totale, l’aquaplanage est une menace à prendre au sérieux lorsque la chaussée est mouillée.

Comment l’éviter

Rassurez-vous, plusieurs trucs existent afin d’éviter de faire de l’aquaplanage avec votre véhicule.

Tout d’abord, lorsqu’il pleut ou que d’importantes accumulations d’eau sont présentes sur la chaussée, évitez de rouler dans les flaques d’eau. Elles peuvent s’avérer être bien plus profondes que vous ne le pensiez. Elles peuvent aussi cacher d’impressionnants nids-de-poule.

Réduire votre vitesse va également contribuer à diminuer vos chances d’être victime d’aquaplanage. Lors d’une averse, gardez une distance plus grande avec le véhicule qui vous précède, car la distance de freinage n’est pas la même sur une chaussée mouillée.

Un des éléments essentiels pour éviter l’aquaplanage, c’est de s’assurer d’avoir des pneus en excellent état. Les pneumatiques de votre véhicule devraient en tout temps être adaptés aux conditions climatiques pour leur garantir une adhérence maximale à la route.

Vos pneus ne devraient pas être trop usés, car ils deviennent alors lisses, et ils devraient toujours être gonflés parfaitement pour qu’ils adhèrent correctement à la route.

Mais il se peut que tous ces bons conseils ne vous empêchent pas de faire de l’aquaplanage.

Essayez alors de rester le plus calme possible. Tenez le volant de votre véhicule fermement, maintenez votre trajectoire et évitez de freiner brusquement.

En relâchant doucement l’accélérateur, vous diminuerez les risques de perdre la maîtrise de votre véhicule.

Et finalement, concentrez-vous sur la route à suivre, et non sur les obstacles potentiels. Car en mettant votre attention sur les dangers, vous risquez davantage de vous diriger vers eux!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des