Chaud début de semaine pour les pompiers

Photo de Marie-Josée Parent
Par Marie-Josée Parent
Chaud début de semaine pour les pompiers
Une soixantaine de pompiers sont intervenus à Saint-Alexandre, alors qu'une maison a été la proie des flammes lundi après-midi. (Photo : Courtoisie- Patrick Taillon)

Les pompiers de la région ont été occupés en début de semaine, alors que deux incendies ont nécessité de nombreux effectifs à Saint-Alexandre, puis à Saint-Blaise-sur-Richelieu.

Une résidence a d’abord été lourdement endommagée lundi. L’alerte a été donnée peu avant 15 heures, au 484, rue St-Denis, à Saint-Alexandre.

«Le feu a pris à l’arrière de la maison, puis il s’est propagé au mur et à l’entretoit. Il s’agit d’une résidence de deux étages avec un appartement au sous-sol», explique le directeur du Service de sécurité incendie de Saint-Alexandre, Benoit Brodeur.

Il n’y avait personne à l’intérieur au moment du sinistre. Les sapeurs ont évacué les deux chiens qui n’ont subi aucune blessure.

L’entraide des casernes de Saint-Sébastien, Henryville, Mont-Saint-Grégoire/Sainte-Brigide-d’Iberville, Saint-Jean-sur-Richelieu et Notre-Dame-de-Stanbridge a été demandée. Au total, on comptait une soixantaine de pompiers sur place.

«Il y a eu des dégâts par l’eau et la fumée au rez-de-chaussée. Il y a eu des dommages par le feu au toit et à la chambre à coucher du deuxième étage. Nous les évaluons à 65 000$, mais l’expertise des assurances reste à venir», précise Benoit Brodeur.

Personne n’a été blessé. Une ambulance a été demandée sur place, puisque certains pompiers ont eu des étourdissements liés à la chaleur. Aucun transport vers l’hôpital n’a été nécessaire.

La cause de l’incendie est accidentelle, mais reste à être déterminée.

Saint-Blaise

Les pompiers ont été appelés à intervenir d’urgence au 24, 50e Avenue à Saint-Blaise-sur-Richelieu, mardi, peu après 21 heures. Un cabanon avec spa était la proie d’un incendie généralisé.

À leur arrivée, le feu s’était propagé au chalet adjacent et menaçait la résidence des voisins. «Les occupants étaient à l’extérieur. Personne n’a été blessé. Notre priorité était de limiter la propagation et les dommages», souligne le directeur du Service de sécurité incendie de Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix, Gilles Bastien.

L’entraide des casernes Saint-Jean-sur-Richelieu et Lacolle a été demandée. Environ 25 pompiers ont combattu le brasier jusqu’à 1h30.

Le cabanon est une perte totale et le chalet a été lourdement endommagé. Les dégâts à la propriété voisine sont légers.

Tout laisse croire à un incendie d’origine accidentelle. Les pompiers sont sur place mercredi pour tenter de faire la lumière sur les événements.

Un cabanon et un chalet ont été lourdement endommagés par un feu à Saint-Blaise-sur-Richelieu, mardi soir.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des