Les tiques gagnent du terrain

Les tiques gagnent du terrain
On peut retirer une tique à l'aide d'une pince en plastique conçue à cet effet.

C’est le retour des tiques. On croyait que cette année, elles se feraient discrètes. Erreur! Elles sont arrivées dans notre région il y a quelques années pour y rester. Et malheureusement, elles gagnent du terrain. Maintenant, même les animaux urbains sont exposés à être contaminés. Et comme elles transmettent toujours la maladie de Lyme, il faut y voir!

La tique possède un cycle de vie assez particulier. D’abord, il faut savoir que la femelle peut pondre plusieurs milliers d’œufs dans son environnement durant sa courte vie. De ceux-ci naîtront des larves à six pattes qui survivront de quelques semaines à quelques mois en attendant dans leur environnement un hôte tel qu’un oiseau ou une souris.

Après un repas de plusieurs jours, la larve tombera au sol où elle se muera en nymphe à huit pattes qui se cherchera à son tour un hôte pour un repas de quelques jours à une semaine.

Lorsqu’elle sera gorgée de sang, elle retombera au sol pour se transformer en adulte, toujours à huit pattes, et se cherchera un dernier hôte qui pourrait être vous ou votre animal.  

Conseil

Vous venez d’observer une tique sur votre compagnon? Plusieurs trucs vous seront peut-être transmis pour la retirer, comme de la brûler avec la tête d’une allumette ou de l’enduire de vaseline pour qu’elle meure asphyxiée. J’ai même récemment lu qu’on pouvait la couvrir de vernis à ongles!

Toutes ces techniques ne la feront sécréter que plus de salive avant qu’elle ne tombe. La meilleure chose à faire est d’utiliser une pince de plastique spécialement conçue pour cette tâche et d’agripper la tique le plus proche possible de la peau avant de maintenir une traction sur celle-ci afin de s’assurer d’extraire aussi la pièce buccale de la bestiole.

On désinfecte ensuite le site et on jette la tique à la toilette. On évite surtout de lui toucher.

Bactérie

Lorsqu’on observe une tique, c’est que celle-ci s’est déjà gorgée de sang et qu’elle est présente sur notre animal depuis quelques jours. C’est souvent suffisamment longtemps pour que le spirochète de la maladie de Lyme ait été transmis, ce qui prend généralement plus de deux jours.

Cette bactérie peut causer chez le chien de la fièvre, de la léthargie, de l’augmentation de volume des nœuds lymphatiques, une baisse d’appétit ou de la boiterie. Elle peut longtemps être asymptomatique. Dans les pires cas, elle s’attaquera aux reins, au cœur ou au système nerveux dans un stade avancé. Un traitement antibiotique est parfois nécessaire.

Jusqu’à tout récemment, peu de traitements étaient disponibles pour tuer les tiques assez rapidement afin d’éviter qu’elles ne transmettent la maladie de Lyme. Le K-9 Advantix (imidacloprid, permethrin et pyriproxyfen) est celui qui a été mis sur le marché l’an dernier et qui a été si efficace. Il a un effet répulsif sur les tiques et les puces et les tue par contact.

Son principal désavantage est qu’il n’est pas sécuritaire chez le chat et qu’on doit séparer notre chien de celui-ci pendant douze heures après l’administration du produit. De plus, il ne faut pas baigner notre animal un à deux jours avant ou après l’application du produit.

Produits

Sont arrivés sur nos tablettes cette année deux nouveaux produits. Le Nexgard (afoxolaner) et le Bravecto (fluralaner) viennent sous forme de gâterie à donner par la bouche. Il n’y a donc pas de souci à avoir avec les bains et les périodes de baignades. Ils sont aussi sécuritaires si administrés au chien en présence de chats dans la maison. Tous deux protègent contre les tiques et les puces lorsque ces dernières mordent ou piquent notre animal. Mais voilà où s’arrêtent les similitudes.

Le Nexgard est tendre sous la dent et peut être administré dès l’âge de huit semaines. Il faut le donner une fois par mois. Le Bravecto est un comprimé à croquer qui peut être administré à partir de l’âge de six mois. On peut l’administrer aux trois mois pour la prévention des puces et des tiques.

Au-delà de la prévention des tiques elles-mêmes, vous pouvez aussi faire vacciner votre chien contre la maladie de Lyme. Parlez-en à votre vétérinaire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des