Quatre policiers salués pour leur bravoure

Le courage de quatre policiers de Saint-Jean-sur-Richelieu a été salué par le ministre fédéral de la Sécurité publique, Steven Blaney, en conférence de presse, mardi matin.

«Je voudrais exprimer ma gratitude aux quatre policiers et policières qui ont posé un geste visant à assurer notre sécurité. Je veux remercier le Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu qui s’est tenu debout», a-t-il exprimé.

Le ministre faisait alors référence aux agents de la paix qui ont poursuivi Martin Couture-Rouleau, cet homme qui venait de faucher deux militaires devant les bureaux de la SAAQ sur le boulevard du Séminaire nord.

«Nous reconnaissons que les policiers mettent en danger leur vie tous les jours, de sorte, que le reste d’entre nous puisse vivre en paix et vaquer à ses occupations», a-t-il ajouté.

Terrorisme

Steven Blaney a indiqué que le gouvernement prenait «la menace terroriste» au sérieux. «Ce drame rappelle que cette menace est réelle, a-t-il indiqué. Nous allons faire en sorte que les enquêtes se poursuivent pour veiller à notre sécurité.»

L’élu était accompagné de la ministre de la Sécurité publique du Québec, Lise Thériault. Elle a profité de l’occasion pour offrir ses «pensées et prières» aux personnes touchées par les évènements.

Uniformes

En réponse à une question posée par une journaliste, le ministre a indiqué que les militaires peuvent toujours porter leur uniforme en public, malgré la tragédie.

«Nos militaires ont le droit de se promener comme ils le souhaitent. Nous sommes dans un pays libre. Nous sommes dans un état de droit. Les gens qui commettent des gestes criminels vont faire face à la loi», a-t-il conclu.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des