Charbonneau coupable

Par Louise Bedard
Charbonneau coupable

Le jury vient de déclarer Ulrick Charbonneau, 24 ans, coupable de voies de fait armées et d’homicide involontaire coupable à la suite de la mort de Michaël Meunier qui s’est noyé dans le canal de Chambly, le 30 mai 2010.

Les jurés en sont arrivés vendredi soir à un verdict unanime de culpabilité, au terme d’une longue journée de délibérations.

Charbonneau avait aspergé de poivre de cayenne la victime alors que les deux hommes se trouvaient dans le parc de la Place publique, dans le Vieux-Saint-Jean. Le jury rejette la thèse de légitime défense présentée par la défense et déclare l’accusé coupable de voies de fait armées.

Avec des individus à ses trousses, la victime avait fui le parc et avait choisi de sauter dans le canal pour tenter de leur échapper. Elle s’était noyée. Les douze jurés concluent que l’accusé a causé la mort de Michaël Meunier, «en le portant par des menaces ou la crainte de quelque violence à faire quelque chose qui cause sa mort».

Le choix du jury remonte au 28 novembre, mais le procès a débuté antérieurement par la présentation de diverses requêtes au juge Marc David de la Cour supérieure. Le 13 décembre, l’autre accusé dans cette affaire, Dany Moureau, reconnaissait sa culpabilité à l’accusation d’homicide involontaire coupable. Il n’était plus présent au procès depuis cette date. Il connaîtra sa peine mercredi.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des