Un homme accusé de conduite dangereuse


Publié le 31 mars 2017

Les policiers de la SQ ont procédé à l'enquête.

©Photo TC Media Denis Germain

Jimmy Marion Désilets, 27 ans, a comparu vendredi après-midi, au palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu, pour faire face à plusieurs accusations, dont une de conduite dangereuse.

Les accusations ont été déposées à la suite d'un grave accident survenu durant la nuit de jeudi, à Saint-Cyprien-de-Napierville. L'accident s'est produit peu après une heure du matin sur la route 221.

Les policiers de la Sûreté du Québec ont procédé à l'arrestation du jeune homme, non loin des lieux de l'accident, à la suite de l'appel d'un citoyen. Le véhicule qu'aurait conduit Marion Désilets a effectué une sortie de route et s'est arrêté contre un arbre.

Accusations

Dix chefs d'accusation ont été déposés contre le jeune homme. Il est soupçonné d'avoir conduit une Kia Rondo 2008 alors qu'il avait les facultés affaiblies et a causé des lésions corporelles à un homme.

Il doit répondre aussi à l'accusation d'avoir conduit de façon dangereuse et d'avoir quitté les lieux de l'accident alors qu'une personne avait besoin d'aide.

Parmi les autres accusations qui pèsent contre lui, il y a trois bris à un engagement de remise en liberté signé l'année dernière. Il aurait enfreint l'ordonnance de la cour qui lui interdisait la consommation d'alcool et l'obligeait à avoir une bonne conduite et à demeurer à une adresse, à Napierville.  

Le ministère public s'est opposé à sa remise en liberté. Le prévenu sera ramené devant le tribunal lundi.