Des parents sur le qui-vive dans Saint-Eugène


Publié le 31 mars 2017

La présence d'un homme, inquiétant aux yeux des enfants, a été rapportée dans le secteur de l'école Saint-Eugène.

©(Photo Tc Media- Archives)

Les parents des élèves de l'école Saint-Eugène sont sur le qui-vive depuis 24 heures. La direction d'école les a informés de la présence d'un homme inquiétant aux yeux des enfants sur le chemin de l'établissement scolaire.

La lettre remise jeudi donne peu de détails sur les circonstances de l'évènement. «Des élèves de notre école nous ont rapporté des comportements préoccupants de la part d'un homme sur le chemin de l'école. Aucun élève n'a été abordé, mais plusieurs en sont inquiets», lit-on dans le communiqué.

Au Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu, on confirme qu'une enquête a été ouverte. «Trois élèves ont été importunés par un homme dans la cinquantaine, le matin du 29 mars, alors qu’ils se dirigeaient à l’école vers 8h20», indique le porte-parole du Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu, Luc Tougas.

«L’homme marchait rapidement derrière eux. À l'intersection des rues Farrar et Jacques-Cartier Sud, une femme, qui passait par là, a informé un des jeunes que l’homme était handicapé et non dangereux», poursuit le policier.

Vigilence

Une fois en sécurité, les enfants ont avisé la direction de leur mésaventure. Le personnel scolaire a alors contacté les autorités. Les parents ont été mis au courant le lendemain.

La lettre leur rappelait notamment de vérifier avec leurs enfants les consignes de sécurité et les précautions à prendre en présence d'inconnus.  

Les policiers demeurent à l'affut et ont augmenté leur patrouille dans le secteur.