Sections

Deux incendies suspects en moins de 12 heures


Publié le 12 octobre 2017

Les pompiers estiment que le bâtiment de l'entreprise Kaviar est une perte totale.

©Tc Media- Rémy Boily

Les pompiers de Saint-Jean-sur-Richelieu n'ont pas chômé dans les dernières 24 heures. Ils ont eu à combattre deux brasiers d'envergure dans le secteur Saint-Athanase. Les deux évènements sont suspects.

Le plus récent est survenu dans la nuit, alors que l'entreprise de nourriture pour animaux et toilettage Kaviar a été complètement détruite.

Au total, 45 pompiers ont combattu le brasier chez Kaviar, dans la nuit de mercredi à jeudi.
Courtoisie- Patrick Taillon

Les pompiers ont été appelés au 140, route 104, à 23h09. «À leur arrivée, le feu sortait déjà de la toiture», précise le chef de la Division prévention au Service de sécurité incendie de Saint-Jean-sur-Richelieu, Robert Meloche.

Une alerte générale a été sonnée, si bien que tous les sapeurs de Saint-Jean-sur-Richelieu ont été appelés sur place. L'entraide des casernes de Chambly et La Prairie a également été demandée. Au total, on comptait 45 pompiers sur les lieux.

Il a fallu plus de quatre heures pour venir à bout du brasier. «Il n'y avait personne sur place. Il n'y a pas eu de blessé et il n'y avait pas d'animaux à l'intérieur», indique Robert Meloche.

Le bâtiment est une perte totale. Les pompiers estiment les dommages à plus de 300 000$. «Des indices nous laissent croire à un incendie suspect. L'enquête a été transférée aux policiers», mentionne Robert Meloche.

Rue Alain

Les pompiers ont fait face à un embrasement généralisé sur la rue Alain.
Courtoisie- Patrick Taillon

En après-midi mercredi, les pompiers de Saint-Jean-sur-Richelieu ont également été appelés à combattre un incendie majeur dans un bungalow du secteur Saint-Athanase.

Ils ont été appelés au 115, rue Alain, à 13h30. «Le feu a pris à l'extérieur et il s'est propagé à la résidence», explique Robert Meloche.

Une vingtaine de sapeurs ont travaillé pendant quatre heures sur les lieux, afin s'assurer que tous les foyers d'incendie soient éteints.

Le chien de la famille a été sauvé du feu.
Courtoisie- Patrick Taillon

Il n'y avait pas d'occupants à l'intérieur de la demeure, au moment du sinistre. Le chien de la famille a été sauvé des flammes.

La propriété est une perte totale. Les dommages sont estimés par les pompiers à plus de 300 000$. La maison voisine a également été endommagée par le feu.

Une enquête a été ouverte par les policiers pour faire la lumière sur cet incident.