Sections

The Dark Side of the Moon attire 14 500 spectateurs


Publié le 12 juin 2017

En tout, 120 musiciens et chanteurs prenaient part à la production.

©Photo TC Media − Rémy Boily

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a officialisé lundi matin l'estimation d'assistance de 14 500 spectateurs pour le concert en plein air The Dark Side of the Moon. L'événement gratuit qui s'est tenu au parc Gerry-Goulet le samedi 10 juin mettait en vedette 120 musiciens et chanteurs sous la direction de la chef Dina Gilbert.

14 500 spectateurs étaient présents au parc Gerry-Boulet.
TC Media - Rémy Boily

C'est une immense production d'une qualité exceptionnelle qui a ainsi été offerte aux Johannais. Réalisée dans le cadre du Festival Classica, la reprise intégrale de l'album mythique The Dark Side of the Moon de Pink Floyd avait été adaptée en version orchestrale et pour un chœur.

La grande difficulté de ce genre de soirée est certainement la cohésion des éléments sonores. L'adaptation présentée ce samedi permettait de redécouvrir les pièces alors que le chœur prenait sur ses épaules à la fois les paroles, les lignes mélodiques et les back vocals.

Un travail exceptionnel repris à pied levé par la chef d'orchestre Dina Gilbert. Celle qui a dirigé l'Orchestre symphonique de Montréal lors de concerts dans les parcs devant plus de 15 000 personnes semblait tout à fait dans son élément.

Pour l'anecdote, la chef reconnue pour son dynamisme a été appelée en remplacement du chef Marc Ouellet la veille de l'événement (vendredi).

Lulu Hughes était la soliste invitée pour la reprise de l'intégrale de l'album The Dark Side of the Moon.
TC Media - Rémy Boily

Artistes

Un band à l'avant interprétait les lignes mélodiques de Pink Floyd. C'étaient d'ailleurs les grandes vedettes de la soirée. Le guitariste Raphael D’Amours a repris les solos avec un réel aplomb, de même que le saxophoniste Pierre Richard. Le band était composé aussi de Caroline Cameron (basse), Hugo St-Laurent (clavier) et Geoffroy Doyon (batterie).

Puis, à 21h35, Lulu Hughes est entrée sur scène pour Time, suivi de The Great Gig in the Sky faisant taire la foule par la puissance de sa voix. Rarement a-t-on vu près de 15 000 personnes écouter religieusement un artiste.

L'Orchestre symphonique du Conservatoire de la Montérégie (OSCM) et les chœurs de l'Opéra bouffe du Québec sous la direction du chef de chœur Simon Fournier composaient les 120 artistes sur scène.

Les artistes ont aussi été très généreux devant la foule qui en redemandait. Puisque leur répertoire était composé uniquement des pièces de l'album The Dark Side of the Moon, les musiciens ont repris plusieurs d'entre elles pour le rappel.

La critique du spectacle The Dark Side of the Moon et un résumé en images seront à lire et à voir dans l'édition du Canada Français de ce jeudi 15 juin.