Sections

Jacques et Nicolas Boulerice réunis sur scène


Publié le 16 mai 2017

Nicolas et Jacques Boulerice ont partagé la scène pour la première fois au Centre d'Arts de Sabrevois à l'automne 2015.

©TC Media - Archives

Le père et le fils Boulerice seront réunis le temps d'une soirée afin d'amalgamer les mots de Jacques et les chansons de Nicolas. Intitulé Les carnets de notes, le spectacle sera présenté chez art[o] le samedi 20 mai dès 20 heures

L'idée de rassembler les deux membres de la famille Boulerice sur la même scène a été lancée par Maryse Choinière pour la programmation d'automne 2015 du Centre d'Arts de Sabrevois.

C'est un récit de cent personnes qui sont les aimants qui nous touchent. C'est l'univers des Boulerice.

Nicolas Boulerice

L'expérience s'est révélée tellement concluante que Jacques et Nicolas Boulerice ont décidé de peaufiner un peu le concept et de renouveler le contenu afin de le présenter à nouveau en septembre dernier au Théâtre Outremont et à Saint-Antoine-sur-Richelieu. Ils ont jeté leur dévolu sur la petite salle intime d'art[o] pour présenter le spectacle parmi les siens.

Particulier

«C'est un beau prétexte d'être sur scène avec son père et de partager sa poésie, lance Nicolas Boulerice, tout en précisant que les pièces choisies émanent de l'album solo Maison de bois. J'ai même mis de ses textes en musique. C'est vraiment particulier de vivre cette expérience avec mon père.»

Ému également de partager les planches avec celui qui a grandi au travers de sa poésie, Jacques Boulerice a recensé des textes au travers de l'anthologie Je ne sais plus pourquoi je veille qui recoupe 40 ans de littérature et parmi les recueils L'invention des fêtes et Un autre jour.

«C'est émouvant, dit-il. Nico [Nicolas Boulerice] a sa carrière et j'écris depuis 50 ans. C'est donc la première fois qu'on a la chance de réunir nos deux univers créatifs».

La famille Boulerice s'agrandira peut-être sur scène le 6 octobre lors de la première montréalaise puisque son deuxième fils, le député Alexandre Boulerice, les rejoindra possiblement au grand bonheur du fier patriarche.

Passation

Le thème de la soirée est évidemment la transmission, le plus souvent filiale. Selon Jacques Boulerice, ce thème universel sensibilise un grand nombre de spectateurs.

«Je vais lire sur le thème de la transmission, du passage de l'une à l'autre, poursuit-il. La notion de passation entre les générations touche tout le monde.»

La passation se reflétera aussi dans la mise en scène et le contenu du spectacle, alors que les deux artistes alterneront les performances entre les mots et les chansons.

«Je suis assis au piano et Jacques sera à son lutrin. Le spectacle est construit comme lorsqu'on monte des marches et chaque intervention en appelle une deuxième. Il y a un lien entre tous les autres qui suivent», souligne Nicolas Boulerice.

Saint-Jean

Ces derniers puisent une grande partie de leur œuvre solo dans Saint-Jean-sur-Richelieu. Ce ne sera donc pas surprenant d'apercevoir et de revisiter les lieux de leur quotidien près de la rivière Richelieu par exemple.

«Notre contenu est souvent géographiquement localisé dans les environs de Montréal et Saint-Jean, raconte Jacques Boulerice. Il y a notamment un passage qui raconte une balade sur la bande du canal de Chambly.»

Ce qui est intéressant pour les spectateurs, selon Nicolas Boulerice, c'est que les textes et les chansons présenteront les mêmes personnes de leur entourage, mais vues d'un point de vue différent entre le fils et son père, entre deux générations.

«On est de la même famille, alors tout est interrelié, dit-il. On parle du même monde finalement. Lorsque je parle de mon grand-père, mon père parle de son père. C'est un récit de cent personnes qui sont les aimants qui nous touchent. C'est l'univers des Boulerice.»

Billets

Les billets des concerts sont en vente au coût de 20$ chez art[o] (37, rue Saint-Jacques) durant les heures d’ouverture. Pour tout connaître d’art[o] musique, composez le 450 346-9036.