Uniques Galápagos

Une chronique voyage d'Ariane Arpin Delorme

Publié le 29 octobre 2016

Qui ne rêve pas depuis son tout jeune âge d’accoster d’île en île afin de découvrir les mystérieuses îles Galápagos ?

Avant ce voyage aux Galápagos, je n'avais pas vraiment d'intérêt pour l’observation de la faune. Mais à ma grande surprise, il me fut impossible de rester indifférente lorsque j’ai posé les pieds sur ces îles mythiques! Parmi tous mes voyages, ce fut sans aucun doute l’un de mes plus grands coups de coeur.

Intéressant de savoir que ces îles volcaniques situées sur un point chaud de la Terre se déplacent. La rencontre d’un courant froid polaire et d’un courant chaud péruvien créé un tourbillon nourrissant une faune et une flore exceptionnelles et uniques.

Ces îles enchantées se caractérisent par une spécificité différente sur chacune d’elles. Accompagnée de mon guide naturaliste des plus expérimentés, j’ai pu découvrir une multitude d’espèces endémiques aux îles : lions de mer, iguanes marins et terrestres, oiseaux aux pieds palmés turquoise, oiseaux à la gorge enflée rouge, crabes rouges, pélicans, albatros, cormorans, tortues, flamants roses… Et j’en passe !

5 jours en catamaran

J'ai eu la chance de passer cinq jours à bord d'un catamaran confortable afin de vivre une expérience inoubliable avec un petit groupe de 20 voyageurs passionnés. Profitant d’un service hors pair et attentionné ainsi que de vastes espaces communs pour

relaxer, j’ai pris l’habitude de prendre l’apéro et un bain de soleil sur le pont. Avec en toile de fond, les oiseaux se laissant planer au-dessus du navire et les dauphins essayant de rattraper le rythme de celui-ci.

Considérant que l’on est sur un bateau, j’ai pu profiter d’une grande chambre et d'une salle de bain privée. Et d'une généreuse cuisine des plus variées.

Des croisières de 4, 5, 8, 11, 12 et 15 jours sont offertes. De plus, ces dernières suivent des itinéraires bien précis et doivent absolument respecter un horaire strict afin qu’aucun navire ne visite la même île en même temps. Nous naviguons de nuit afin de ne pas perdre de temps durant la journée.

Une taxe d’entrée de 100 $ US vous sera demandée à l’arrivée à l’aéroport de Baltra. Ces fonds servant entièrement à la conservation du parc national des Galápagos.

Je n’ai pas manqué de plonger en apnée et de faire du kayak tous les jours afin de jouer avec les lions de mer et observer les immenses tortues et requins.

Pour les voyageurs et plongeurs expérimentés bénéficiant d’un peu plus de temps, je conseille de passer quelques jours en hôtel au petit port touristique de Puerto Ayora, situé sur l’île de Santa Cruz. Vous pourrez profiter de la chance unique de plonger en bouteille et de croiser peut-être quelques  espèces rares comme des requins-marteau et des raies.

J’en rêve encore !

Pour davantage d’idées d’itinéraires et de tarifs, cliquez ici