Un marché ambulant de légumes frais est en création dans quatre villages


Publié le 20 avril 2017

Plusieurs producteurs locaux ont été approchés pour participer au projet.

©(Photo d'archives)

Trouver des fruits et légumes en milieu rural relève parfois du défi. Pourtant, les producteurs ne manquent pas dans le Haut-Richelieu. Afin de pallier cette lacune, un marché ambulant est en formation pour faire la tournée de quatre municipalités du côté est de la rivière Richelieu pendant tout l'été.

Les citoyens de Henryville, Saint-Alexandre, Sainte-Anne-de-Sabrevois et Saint-Sébastien piaffent d'impatience de voir le projet se concrétiser. Avec la fermeture de l'épicerie M. Henry, à Henryville, ceux-ci doivent se rendre à Saint-Jean-sur-Richelieu ou même à Bedford pour faire leurs provisions de fruits et légumes frais.

«L'analyse des besoins nous a montré que les services étaient déficients. Les gens n'ont pas accès à des fruits et légumes frais près de chez eux», observe Josée Brunet, de la Coopérative de service régionale (CSR) de la Montérégie.

Un premier sondage a été effectué auprès des citoyens en 2016. Sur les 163 répondants, 86 % ont montré leur intérêt face au projet. Un deuxième a suivi pour connaître les variétés de fruits et légumes recherchés, les points de vente et les horaires de distribution idéaux.

Fermes locales

Le Centre d'entraide régional d'Henryville chapeaute le projet. L'idée est d'offrir une vaste gamme de produits pour que les gens puissent faire toutes leurs emplettes au même endroit. Plusieurs producteurs locaux ont été approchés pour participer au projet, dont Les Jardins Alexandrins, les Serres K7TI et la Ferme Vertueux. Des démarches ont aussi été amorcées auprès de la Ferme Reid.

À l'intérieur de son camion réfrigéré, l'organisme fiduciaire complétera l'offre avec des produits cultivés à l'étranger, comme des bananes et des agrumes. «On ne veut pas être vus comme des compétiteurs, on veut vraiment aider la population», affirme Josée Brunet.

Projet citoyen

L'implication citoyenne est au cœur du projet de marché ambulant. Par exemple, des bénévoles-pivots seront identifiés dans chaque municipalité pour veiller à l'accueil des producteurs, à la disposition des étalages et au recrutement d'«ambassadeurs».

L'équipe a aussi beaucoup profité des conseils de la Caravane des cultures. Il s'agit d'une initiative semblable établie dans la MRC des Jardins-de-Napierville depuis 2015 et qui connaît un grand succès.

Une personne devrait être embauchée en mai à titre de coordonnateur, et une autre en juin pour la promotion des ventes et l'animation des kiosques.

Les personnes qui souhaitent s'impliquer d'une façon quelconque dans le projet, que ce soit en tant que commanditaire, fournisseur de fruits et légumes ou bénévoles, sont les bienvenues. Il suffit de communiquer avec Josée Brunet au 450 346-4426, poste 27, ou par courriel, à coordonnatriceds@videotron.ca.