Plusieurs centaines de policiers pour le gendarme Dubuc


Publié le 18 mars 2017

Des centaines de policiers de la GRC, des corps de police provinciaux et municipaux ainsi que des ambulanciers ont formé le cortège.

©Photo TC Media -Julien Saguez

Des policiers de la GRC mais aussi des membres de corps de police du Québec, de l'Ontario ainsi que des policiers américains ont formé samedi le cortège accompagnant la dépouille du gendarme Richer Dubuc.

Ils ont défilé dans les rues aux abords de la garnison Saint-Jean où se déroulent les funérailles du policier décédé le 7 mars des blessures subies la veille dans un accident de la route, à Saint-Bernard-de-Lacolle. Le gendarme Dubuc allait porter assistance à ses collègues sur la frontière quand son véhicule a percuté l'arrière d'un tracteur de ferme qui roulait devant lui.

Membre de la GRC depuis sept ans, M. Dubuc avait joint en janvier l'Équipe intégrée de la police des frontières de la GRC, au poste Champlain située à Saint-Jean-sur-Richelieu. Il avait auparavant été policier au détachement de Codiac, au Nouveau-Brunswick.

Cortège

Une autopatrouille du Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu ouvrait le cortège. Elle était suivie de la fanfare de la GRC. Deux cavaliers, dans la tradition de la Gerdarmerie royale du Canada, précédaient le drapeau.

Le corbillard était suivi par plusieurs dizaines de policiers de la GRC en tunique rouge et portant le Stetson. Des membres du Québec, du Nouveau-Brunswick, de l'Ontario et des autres provinces avaient covergé vers Saint-Jean pour rendre un dernier hommage à leur collègue.

Le tambour donnait le rythme à la marche des policiers se déroulant dans le plus grand silence. Seul le claquement de leurs bottes sur la chaussée pouvait être entendu jusqu'à ce que le son de la cornemuse résonne de nouveau.

Des ambulanciers se sont joints au cortège. Avant d'intégrer les rangs de la GRC, M. Dubuc a été ambulancier.

Plusieurs représentants de la Sûreté du Québec, de l'Ontario Provincial Police, de la police militaire et de divers corps de police municipaux, dont des membres de l'état-major du Service de police de Saint-Jean, des policiers de Montréal et de Toronto participaient à la marche. On comptait aussi dans les rangs des agents américains.

Funérailles   

Le cortège a accompagné la dépouille du gendarme Richer jusqu'aux lieux des funérailles, à la garnison. La cérémonie a débuté à 15 heures et se poursuivait jusqu'à 16h30 sans la présence des médias.