Des milliers de poissons morts

Marie-Josée
Marie-Josée Parent
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Des riverains ont eu tout un choc en découvrant des milliers de poissons morts sur les berges du lac Champlain, à Philipsburg, la fin de semaine dernière. Tout porte à croire qu'une concentration importante d'algues bleu-vert serait à l'origine du phénomène.

«Je suis partie du chalet pour aller travailler vendredi matin. Il n'y avait rien. À mon retour à 15 heures, il y avait une odeur épouvantable sur le bord de la rive. C'est à ce moment que nous avons découvert les poissons morts», explique Nicole Beaudry, qui demeure sur l'avenue Champlain, à Philipsburg.

En s'approchant de la rive, la résidente a été bouleversée par l'ampleur de la catastrophe. Perchaudes, achigans, brochets et crapets soleil gisaient sur leurs flancs. Des oiseaux tournaient au-dessus de sa tête pour s'arracher la meilleure partie de cet immense buffet.

«Il y avait une odeur de charogne épouvantable, souligne son conjoint, Michel Dignard. C'était pire que du purin.»

Retrouvez l'intégral de cet article dans l'édition papier du journal Le Canada Français, en kiosque le 23 août.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires